Greek Crisis

dimanche 24 octobre 2021

Dix ans de blog...



Dix ans de blog. J’ai initié GREEKCRISIS très exactement le 24 octobre 2011, en ces mêmes lieux comme en ce moment en Thessalie. Cependant, il est difficile de dire si cette démarche authentique est amusante ou en somme, plutôt... effrayante. Près de 900 articles plus loin, les lecteurs ont pu se faire une idée, d’ailleurs bien précise. La Grèce... est de la fête depuis dix ans, mais alors ce n’est qu’un paradigme quelque peu avant-gardiste parmi tant d’autres. Eschatologie sans fin ?

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


vendredi 15 octobre 2021

Biosécurité pluvieuse



Soleil grec à travers les nuages. Le temps a changé et ce n’est qu’un début. Sous la pluie... Athènes... sur mer car inondée, est à l’image du pays. Cela fait près de vingt ans que les infrastructures et les travaux relatifs, généralement entrepris pour faire face aux inondations, sont pratiquement à l’arrêt. Et les cieux se sont alors ouverts, autant en direction du futur immédiat.

samedi 9 octobre 2021

Comme une horloge



Autrefois, nos villes étaient fortifiées, leurs remparts ayant été élevés pour durer. Durer certes, sans pour autant être imprenables. Ainsi à Trikala, ville de la Thessalie occidentale, sa forteresse, construite sous le règne de l’Empereur Justinien protège désormais... un café dont la terrasse est plutôt déserte, ainsi que la tour et son horloge.

lundi 4 octobre 2021

En pure laine vierge



Signes des temps. Au cœur blessé d’Athènes, un vieux patriote... plutôt isolé, est descendu dans la rue avec un drapeau national estampillé de l’image de Geórgios Karaïskákis, grand chef militaire et héros de la Guerre d'Indépendance grecque. Deux siècles plus tard, ce compatriote contemporain a bravement affronté les automobilistes, et quant à nos touristes finaux de la saison ; visiblement, ils ont apprécié le geste sans le comprendre.

samedi 2 octobre 2021

Thessalie profonde



Pluie et nuages. Thessalie alors profonde, de saison. Aux monastères... en réalité musées des Météores, les visiteurs sont surpris par les averses et donc, par les températures déjà en chute libre. Voilà pour de la vraie petite liberté. La Grèce range enfin son image de carte-postale. Il était encore temps. Affaire, comme on dit pliée.