Greek Crisis

samedi 24 avril 2021

Procession interdite



Fête chrétienne interdite, tradition tuée. La Pâque est la plus grande fête en Grèce ; chez les Orthodoxes on dit d’ailleurs Pâque au singulier et non pas Pâques, elle sera théoriquement fêtée cette année le 2 mai. Sauf que pour officiellement coller à l'heure de début du couvre-feu, en somme, soumise au calendrier du nouveau court siècle totalitaire, la messe de la Résurrection sera avancée à 21 heures au lieu de minuit, les Évangiles seront raccourcis tandis que la grande procession du Vendredi Saint demeure toujours et depuis 2020 en réalité, interdite.

Tentative de suicide dans le métro. Athènes, 23 avril 2021 (presse nationale)

Douleur... du Vendredi Saint. Et l’on dénombre cinq suicides connus en Grèce, rien qu’entre le 22 et le 24 avril. Accomplis... comme par hasard suite à l’annonce faite quant au maintien de l’interdiction des déplacements entre régions ; rien que pour empêcher durant une deuxième année consécutive, que les Grecs comme de coutume, puissent enfin célébrer Paque au village et en famille.

Entreprises fermées, fête interdite... vies clôturées. Un homme et une femme se sont jetés sous une rame du métro à Athènes à moins de deux heures d’intervalle, tués sur le coup, un autre homme, accomplissant le même acte ultime est toujours hospitalisé dans un état critique.

Et à Thessalonique, un entrepreneur s’est jeté de son balcon jeudi, il avait 79 ans, tandis que le même jour un jeune homme, toujours à Thessalonique, s’est suicidé se projetant du haut d’un poteau électrique. Enfin, en Crète cette fois, un policier âgé de 38 ans, s’est suicidé en se tirant une balle dans la tête devant ses collègues qui n’ont pas eu le temps de réagir.

En 48 heures, cinq morts suicidés, c’est-à-dire tués par “l’assassin” Mitsotákis, tout comme par toute la bande des politiciens marionnettes aux mains des initiés, tel Claus Schwab. Le... cloud du Grand Reset cette fois-ci en local... balcon après balcon, pendaison après pendaison, et au besoin par balles. Car enfin, c’est la deuxième année sans la Pâque du peuple. Ce qui est visé, c’est autant l’Orthodoxie, la culture, le courage, la sociabilité, la joie, ainsi qu’au fond, le moral des Grecs. Nous sommes en guerre et du côté des ennemis, tout relève d’une planification méta-mondialiste, européiste de la part de ceux que les Grecs encore culturellement intacts nomment “les Antéchristes” au pluriel.

Café fermé. Péloponnèse, avril 2021

Des amis très croyants ont d’ailleurs tout compris à leur manière. “D’après les Écritures, la Résurrection a eu lieu le troisième jour, d’où la messe à minuit. Faire dire aux popes Jésus est ressuscité à 21 heures, c’est pire que le blasphème. C’est se soumettre au calendrier des satanistes qui commandent et qui attaquent frontalement notre peuple. Non, je n’irai pas participer à cette imposture des messes défigurées. Le problème c’est que voyant certains Grecs participer à ces pseudo messes, alors voilà, le Diable... en rigole”.

Car il faut se l’avouer ; pour une fois, nos ennemis frappent bien plus fort que d’habitude. Le totalitarisme pandémique est à l’œuvre, et il n’y a que les naïfs pour croire que nous faisons seulement face à une maladie, et que nous ne pouvons pas s’en débarrasser autrement que par les seuls vaccins. Vaccins, qui plus est, proposés par des firmes déjà condamnées par le passé pour de nombreux crimes avérés.

Le tout, avec l’aimable participation de Bille Gates, patron... parmi les seigneurs, auxquels obéit en local le sociopathe Mitsotákis. On sait par exemple que les données du disque dur... Grèce seront désormais offertes à Microsoft et à Palantir-CIA, et au même moment, des entreprises amies... du pouvoir ont récemment acquis Singular Logic, spécialiste du secteur informatique qui depuis... toujours compte et additionne les voix lors des “scrutins” au pays de Zeus. Notons que le PDG de Singular Logic, grande figure parmi les fondateurs de cette entreprise historique du numérique grec, s’est suicidé en 2018. Formatage de bas niveau ?

Petits ferrys avec si peu de passagers. Péloponnèse, avril 2021

Disons aussi que la dite “Assemblée nationale” qui n’est qu’une caisse d’enregistrement pour les directives transmises par les initiés mondiaux et par l’eurocratie crapuleuse, fonctionne à plein régime... et même de nuit pour tout briser. Toutes les chaînes de télévision contrôlées par le Régime ne disent pas un seul mot car pour bien maintenir les moutons... sur le droit chemin de l’abattoir, il n’y a de gravité que celle du COVID.

D’où déjà l’abolition totale du cadre des 8 heures de travail, désormais les employés demeureront sur le lieu de leur travail mais ils ne seront payés que suivant la cadence du moment. Entre autres, les asservis peuvent être obligés à travailler dix heures par jour, sauf que les heures supplémentaires ne seront pas payées, mais seulement “accordées plus tard sous forme de temps de repos durant... les moments par exemple sans clients, pour les boutiques et les enseignes. Le lointain temps du... plombier Polonais et de la directive Bolkestein, nous paraît-il bien angélique, devant la... diabolisation actuelle généralisée. D’ailleurs, pendant que les Grecs ne fêteront pas leur Paque au village, et qu’ils n’ont pas le droit de circuler dans leur propre pays... notre ami le plombier Polonais, désormais à la retraite, arrive déjà en Grèce en camping-car, et surtout, il y circule visiblement sans entraves.

Il y a également cette interdiction de fait, pour les apiculteurs d’exécrer leur activité, par le durcissement draconien des conditions et des autorisation accordées... au profit des mafieux de la grande distribution mondiale comme grecque, et surtout, pour ne plus laisser le moindre espoir d’autonomie et de survie aux rares ruraux des montagnes grecques.

Le plombier Polonais... en camping-car. Péloponnèse, avril 2021

Enfin, des entreprises privées s’occuperont désormais de l’attribution des retraites en souffrance, le délai c’est actuellement deux à quatre ans en moyenne en Grèce ; ainsi, ceux qui pourront payer, ils recevront leur juste retraite en quelques mois seulement, et les autres dans quelles années. Supposons encore que la paupérisation, les suicides, les AVC ou le cancer, ne les auront pas emportés entre-temps.

Mais au pays des petits ferrys avec à leur bord si peu de passagers, des cafés pas encore ouverts sauf pour la vente à emporter et encore, au pays des églises généralement fermées et d’abord vides, les autorités collent désormais de leurs affiches sur les murs... annonçant, comme sur l’île de Póros, “la vaccination prochaine de toute la population adulte” vivant en ces lieux que l’on croyait alors à tort, parfois bénis. Et les Grecs doivent suivre la parade... et ainsi se faire vacciner par ceux qui les tuent déjà de mille manières.

Décidément, l’esprit logique, celui d’Aristote n’est plus et d’ailleurs Démosthène s’était suicidé sur l’île de Póros. “Démosthène en qui l'on s'accorde à reconnaître le plus grand orateur de l'Antiquité, contemporain de la conquête de la Grèce par le roi de Macédoine, il a lutté de toutes ses forces pour défendre la liberté de son pays. C'est ce combat désespéré qui a inspiré son génie, au point qu'il semble s'identifier à la résistance hellénique: son premier chef-d'œuvre est aussi le premier discours qu'il prononce contre Philippe de Macédoine, et sa mort volontaire suit l'anéantissement de l'indépendance grecque”. L’histoire ne se répète jamais nous dit-on... il n’y a alors que ses cadavres qui se renouvellent siècle après siècle. Résurrection interdite !

Au pays des ferrys sans passagers. vers l'île de Póros, avril 2021

Oui la Résurrection et sa fête en Grèce, qui est d’ailleurs héritée des temps anciens. C’est une bien longue tradition emplie de significations qui reçoit le coup de grâce, sous le totalitarisme coronariste actuel. “Le soir du Vendredi Saint, après la messe, le pope sort en procession ce cénotaphe entièrement fleuri, à l’intérieur duquel se trouve la -dépouille- du Christ ; il est porté par des hommes qui se succèdent à cette tâche, la considérant comme une bénédiction. Les paroissiens suivent la procession, en gardant des cierges jaunes pour signifier le deuil. En revanche, pour la cérémonie de la Résurrection le lendemain, on portera des cierges blancs”.

Chaque paroisse ayant son Epitáfios, assez souvent, plusieurs de ces baldaquins se réunissent à la fin de la procession en un lieu précis afin de participer à une bénédiction commune. Cette mise en scène d’une célébration commune de l’identité locale est accentuée par la tradition qui veut que la personne qui passe sous trois épitaphes au moins soit bénie. Les paroissiens sont ainsi incités à visiter les églises paroissiales voisines afin de rendre hommage à leur Epitáfios et de tirer un maximum de bénéfices spirituels en ce jour”.

Café pas encore ouvert. Póros, avril 2021

Chaque Vendredi Saint, on assiste donc une représentation locale de l’enterrement du Christ, qui se rapproche d’un rite funéraire. Cette transposition investit la pratique d’une signification nouvelle et renforce l’intimité entre le Christ et les dévots: le Christ est assimilé à un membre de la paroisse dont la perte réunit la communauté toute entière”.

De l’interdiction totale de la procession en 2020, nous voilà sous la “faveur accordée” de l’interdiction plus sournoise de 2021. Plus précisément, sous Mitsotákis “Antéchrist parmi les Antéchristes” comme le dit parfois encore une partie du peuple.

Sous cet ami donc de longue date du pédophile Nikos Georgiádis ainsi que du pédophile et violeur présumé Dimítris Lignádis, le premier condamné en 2019 et le deuxième actuellement en prison en attente de son procès, on aboutit à l’obligation de restreindre la procession, seulement autour des églises, sans que les fidèles puissent la suivre, car tenus à distance, avec en plus, l’obligation de porter un double masque, y compris à l’extérieur des églises.

“Vaccination prochaine de toute la population adulte”. Póros, avril 2021

Cependant, et pour ne pas avoir la mémoire courte, rappelons seulement que l’interdiction actuelle n’est pas la première, sauf que par le passé, de telles interdictions, notons-le avec la complicité du haut clergé, n’ont pas pu aboutir.

En 1882, le Saint Synode de Grèce prit position contre la procession du Vendredi Saint, jugeant la coutume -sans but et sans piété, puisque beaucoup d’incidents impudiques et inappropriés à la fête religieuse eurent lieu durant son déroulement- ; certains évêques l’interdirent donc. Des rivalités dans la procession des cénotaphes entre différentes paroisses semblent avoir causé cette interdiction qui, cependant, ne fut pas maintenue longtemps”.

Le grand écrivain grec de l’époque et bien au-delà, “Aléxandros Papadiamántis, trouve cette mesure injuste pour les villages et les bourgades où la procession, selon lui, se déroulait -avec piété et pudeur- et où le rituel -poétique- aurait dû continuer ; alors que dans les villes, -où la corruption envahit tout à toute vitesse-, il serait effectivement nécessaire de prendre des mesures”.

Procession du Vendredi Saint. Thessalie, 2017

Lors de cette période d’interdiction, Papadiamántis nous explique que les dévots avaient trois options: soit ils prenaient le cénotaphe de l’église sans la permission du clergé et faisaient la procession sans la participation des hommes d’Église ; soit ils obligeaient les prêtres à suivre la procession ; soit, enfin, les dévots et les prêtres ensemble, avec beaucoup de tristesse, acceptaient cette -interdiction incompréhensible-. Papadiamántis considère que cette coutume religieuse est ancienne, et, pour cette raison, difficile à remettre en cause”.

Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, la broderie populaire a été progressivement transformée en symbole central de la cérémonie religieuse du Vendredi Saint. Pour cela, on a remplacé les anges par des personnages de l’Histoire Sainte et la broderie a acquis pour la première fois un caractère narratif”.

Procession du Vendredi Saint. Thessalie, 2017

J’ai été étonnée de constater que les byzantinologues associaient le changement dans l’utilisation de cette étoffe avec la chute de Constantinople. Le but ici n’est pas seulement de donner une date importante et facile à mémoriser, mais aussi de lier le Vendredi Saint et sa symbolique à la persécution de la nation grecque par ses ennemis. Selon Astérios Argyríou cette coïncidence -revêt une signification particulière, puisqu’à l’époque ottomane les peuples orthodoxes asservis, vivant dans la misère et les souffrances de l’asservissement, s’identifient volontiers à la Vierge souffrante, implorant son Fils pour qu’il les conduise à la résurrection”.

Le Vendredi Saint est un jour chargé de sens religieux, mais aussi politique. Selon un théologien grec, I.M. Hatzifótis, la déprimante nuit de l’occupation de la Grèce par les Turcs fut un long Vendredi Saint, qui a duré quatre cents ans. Lors de l’occupation allemande qui a duré en Grèce de 1941 à 1944, la procession des cénotaphes fut interdite de crainte qu’elle ne se transforme en manifestation contre l’occupant ; la procession se limitait à l’intérieur de l’église”.

Procession du Vendredi Saint. Péloponnèse, 2016

Et pour pousser l’insulte jusqu’au bout, l’ennemi des Grecs Mitsotákis, autorise même la réouverture des terrasses des restaurants et des cafés, seulement deux jours après la Paque du peuple qui n’a jamais été le sien, tandis que le pays est censé s’ouvrir au tourisme pour l’instant introuvable, deux semaines plus tard.

Notons que pendant que la mortalité actuelle officielle, attribuée au COVID-19 est de dix à quinze fois supérieure à celle d’autres pays en Europe et au monde, et pendant que les Etats-Unis recommandent à leurs ressortissants à ne pas se rendre en Grèce pour cause de COVIDisme trop étalé, le pays grand-ouvert aux colons musulmans qui l’envahissent depuis la Turquie dits “migrants”, s’ouvrira aux touristes mais il aura enfermé les Grecs jusqu’à leur dernière Résurrection interdite, si ce n’est que symbolique.

De l’histoire, nous en avons tout de même une certaine idée. Lors de l’occupation allemande de 1941 à 1944, la procession des cénotaphes fut interdite de crainte qu’elle ne se transforme en manifestation contre l’occupant, et en 2021... c’est Klaus Schwab, le transhumaniste initié, élève d’Henry Kissinger à l’École de gouvernement d’Harvard et fils de nazis qui donne des ordres dans le même sens au sociopathe Mitsotákis.

Nuages et pluie. Péloponnèse, avril 2021

Mais ce n’est pas tout. Accessoirement, on vient d’apprendre par la presse turque à l’occasion de la récente visite de l’initié Déndias en Turquie, celui placé aux... étranges Affaires étrangères “grecques” alors humble serviteur des Rothschild à Corfou, que d’après Mevlüt Çavuşoğlu, ministre turc des Affaires étrangères, la famille Mitsotákis, dont Dora Bakoyánnis, sœur officielle de Kyriákos Mitsotakis, eh bien, cette Sainte-famille aux affaires à Athènes, “est très liée à la famille Erdogan, ainsi qu’à Berlin, et de ce fait, la Turquie n’a rien à craindre”, même si parfois Déndias dérape verbalement. D’ailleurs, uniquement pour les apparences et pour... le théâtre réitéré à destination du peuple grec.

Mitsotákis, étant nommé aux affaires pour parfaire la grande trahison... en mer Égée et à Chypre, il est ainsi explicitement averti par les Turcs, qu’aucun écart ne lui sera pardonné. Les temps pressent. Nuages et alors pluie !

On comprendra enfin aisément qu’un personnage si cynique “et mentalement atteint” d’après le journaliste Trángas, s’enorgueillit même de cette destruction ainsi entreprise, de la culture, des fêtes et de la religion des Grecs.

Au pays où la pêche n’est pas encore interdite. Péloponnèse, avril 2021

Au pays où la pêche n’est pas encore totalement interdite, Mitsotákis qui mobilise plus de dix mille policiers afin d’interdire aux Grecs tout déplacement vers les campagnes à l’occasion de leur grande fête et qui criminalise désormais les libertés essentielles, pourtant accordées par la Constitution morte, il vient de faire voter une loi au “Parlement”, délivrant ses médecins du Comité COVID officiel, de toute poursuite judiciaire future, pour ce qui tient de leurs actes, de leurs délibérations comme de leurs prises de parole.

Plus aucune plainte ne pourra être déposée à leur rencontre... et c’est sans doute le seul “visage humain” du totalitarisme actuel.

Dans le même ordre d’idées, après avoir mis sous sa tutelle directe l’accompagnement des mineurs migrants non-accompagnés... autrement-dit d’après certains journalistes tel Trángas... l’ami des États-Unis, “le très présumé réseau pédophile en Grèce”, Mitsotakis vient de placer sous son pouvoir direct, ladite Haute Autorité, qui enquête sur les grandes affaires de blanchiment d’argent. De nombreux analystes en Grèce, prétendent à ce sujet que Karaïváz, le journaliste assassiné récemment en savait quelque chose et que surtout, il était prêt... d’en faire un bon petit plat.

Trángas, va même plus loin, rajoutant que “la pègre grecque et albanaise, aurait versé plus de deux milliards d’euros aux politiciens grecs ces dernières années”, car les affaires de trafic de femmes, d’enfants et de drogue deviennent de fait, pratiquement les seules activités que le grand Reset du “néonazi” Schwab... n’aura pas affecté, radio Crash, avril 2021.

Zóga, enfin soignée et délivrée. Péloponnèse, avril 2021

Et nous autres, nous sommes certes rangés du côté de... Zóga, enfin soignée et délivrée, mais ces “élus politiques”, sont décidément du côté des salauds, comme d’ailleurs on peut le lire très intelligemment dans l’interview que Lucien Cerise avait accordé à Nicolas Bonnal.

Les ‘salauds’, eux-mêmes subdivisés en deux sous-catégories: les financiers dans la haute banque, avec leur projet de gouvernement mondial, écrit noir sur blanc et assumé en toutes lettres par un David Rockefeller dans ses Mémoires ; et les planificateurs tels que Edward Bernays, et la com’, Milton Friedman et la stratégie du choc, Zbigniew Brzezinski et le tittytainement ou Georges Sóros et les révolutions colorées”.

Le principe directeur de notre action doit être d’empêcher par tous les moyens possibles et imaginables la constitution d’un gouvernement mondial, par une guerre atomique si nécessaire, car un gouvernement mondial serait pire que l’Armageddon thermonucléaire. Pour Baudrillard, la véritable apocalypse n’était pas la fin réelle du monde, sa fin physique, matérielle, assumée, mais son unification dans ce qu’il appelait le mondial, ce que l’on appelle aujourd’hui le mondialisme, et qui signait la vraie fin, le simulacre ultime, le crime parfait, c’est-à-dire la fin niant qu’elle est la fin, la fin non assumée, donnant l’illusion que ça continue. La Matrice, comme dans le film, si vous voulez”.

La Matrice, comme dans le virus. Procession du Vendredi Saint. La Pâque est la plus grande fête en Grèce !
Devant une église fermée. Sur l'île de Póros, avril 2021

* Photo de couverture: Procession du Vendredi Saint. Thessalie, 2017