mardi 20 avril 2021

La mer à boire



La vie reprend son cours... quand elle le peut. D’abord la jeune Psipsíka n’est plus. Emmenée par nos soins chez le vétérinaire de l’île de Poros ; il l’a réanimé une première fois samedi soir, mais elle est partie dimanche. “Croyez-moi, c’était irrécupérable”. Par contre Zóga, délivrée des grossesses et stérilisée a bien récupéré, au point de la libérer de sa case dès lundi après-midi au lieu de mardi matin. La vie, la mort, l’amour. Ainsi, de courte visite à Nauplie il y a quelques jours, ville tant prisée des voyageurs, si vivante il y a encore un an, nous avons parfaitement vu qu’à bien des égards, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


samedi 17 avril 2021

Appel urgent... du blog Greek Crisis



On pénètre parfois malgré nous, le noyau dur de l’existence. Vendredi, en fin d’après-midi, Psipsíka, petite âme du port parmi les autres chats adespotes des lieux... est venue mourir auprès de nous. C’est vrai que nous nous occupons dans la mesure du possible d’un bon nombre de chats ici... et c’est visiblement ce que Psipsíka, très malade a ressenti. En dépit des difficultés qui sont... les nôtres et même au-delà de l’étonnement de notre Mimi ou de notre Hermès, nous n’avons plus hésité une seule seconde.

jeudi 15 avril 2021

Des kapos... au goulag



Pendant l’hiver sous l’effet des tempêtes, les vagues et les éléments ont rétréci nos plages. Mais avant l’été que tout le monde attend, le moment de remanier leur sable pour lutter contre leur effacement, c’est bien maintenant. Plages à refaire et sable... humain plutôt mouvant.

dimanche 11 avril 2021

Exécution sommaire



Nous aurions pu nous contenter de nos plages désertes, du beau printemps grec, ou encore... de notre paupérisation dûment ensoleillée. En somme, nous nous laisser mourir à petit feu sous le “cocon sanitaire” si savamment préparé depuis des années, par les élitocrates initiés. D’abord, nous ne leur accorderons pas cette faveur, et ensuite, les événements sont tels, que les esprits même éveillés... perdent sinon leur sommeil. Vendredi 9 avril, le journaliste Yórgos Karaïváz a été sauvagement assassiné à Athènes. Dix-sept balles ont été tirées, non loin de dix lui ont été fatales, dont celle du coup de grâce. Une exécution... par des exécutants forcement. Beau printemps, vraiment ?

jeudi 8 avril 2021

Nécropolitique



Printemps contre les peuples. Les satanistes gouvernent, les zombies sont de la fête. À Athènes, un animateur de la vomissure téléscatologique, détenteur d’une fausse carte de journaliste et ancien promoteur d’une actrice porno, menace... le “gouvernement” de manière directe. “Après tout, au gouvernement ce sont des putes”, comme me le disent chaque jour nos pêcheurs d’ici. Et Mitsotákis, le grand ami des pédophiles et des ONG en visite officielle en Libye, vient d’être ridiculisé en direct, par les pions locaux d’Erdogan. De retour à Athènes, il s’est vengé sur nos sous-mariniers. Interdiction de sortie pour la moitié des équipages, de ceux qui ne souhaitent pas subir la vaccination de Bourlá, PDG de Pfizer, l’ami juif de Mitsotákis, et vétérinaire de Thessalonique.

mardi 6 avril 2021

D’un génocide à l’autre...



Au pays grec des chèvres, le peuple est désigné comme bouc émissaire. On sait déjà qu’travers l'histoire de l'humanité, la chasse aux boucs émissaires a connu aussi des fins déplorables, voire tragiques pour les groupes et les nations qui en ont été les victimes. En ce moment, les mafieux aux commandes à Athènes prolongent la portée des mesures concentrationnaires, sous le prétexte que les seuls nationaux... “portent mal leurs masques”, ou “qu’ils fréquentent trop les parcs et les trottoirs”, discutant tranquillement, un verre de vin ou une bière à la main. La coupe est pleine.

vendredi 2 avril 2021

Objectif pour l’humanité



Avril et son poisson qui se vend plutôt mal. En ce Péloponnèse qui tourne au ralenti, les clients manquent, y compris pour le poisson frais. Le petit chalutier ne quitte son port qu’un jour sur deux, et encore. Les tavernes fermées depuis six mois ne sont qu’un lointain souvenir ; les restaurateurs achetaient tout de même une bonne partie des prises en cette période de carême, mais c’était du temps d’avant. Avril 2021, sixième mois consécutif de confinement. Objectif... pour l’humanité.

mardi 30 mars 2021

Retour au mythe !



Retour au mythe que l’on appelait parfois fondateur. Exode... réussi de Greek Crisis vers son quartier d’été, dans le Péloponnèse proche. Survie, vie locale et... toujours confinement. On savait qu'on partirait d’Athènes coûte que coûte. Nos amis nous ont accueillis à bras ouverts... certes à deux mètres de distance, mais le cœur y est, infaillible comme toujours. Et ils ont d’emblée pris le temps de nous parler de leur situation, partagés comme ils sont entre inquiétude, ingéniosité et tristesse. Nouvelle saison !

jeudi 25 mars 2021

Patrie et Liberté



Journée de la grande commémoration usurpée. D’abord, ce 25 mars 2021 est un jour important pour l'Hellénisme et pour l’Europe car il marque le bicentenaire de la proclamation de la Révolution nationale grecque de 1821. Un long conflit durant lequel, les Grecs réussirent à obtenir leur indépendance de l'Empire ottoman. Sauf qu’en ce moment du bicentenaire, moment collectif dystopique et autant dyslexique, l’histoire n’a pas dit son dernier mot.

samedi 20 mars 2021

Greek Crisis et toutes ses dents



Prendre de la hauteur par les temps qui courent, relève presque de l’exploit. Car sinon et comme prévu, rien à signaler dans la prison Grèce. Les apparatchiks des apparences n’ont même pas assoupli les règles du bagne. Le couvre-feu est seulement retardé de deux heures chaque soir, tandis que la pêche devient de nouveau autorisée sur les rivages, mais au seul profit des riverains. La règle du rayon de 2 km pour sortir de chez soi au-delà de sa commune pendant le confinement, pour une durée de deux heures, reste inchangée. Printemps du... peuple.

mercredi 17 mars 2021

L’homme à la moto



Le Régime tue le pays. D’abord, les “négociations” ont repris cette semaine à Athènes entre “Grecs” et Turcs, car tel est le dictat des Puissances. Ensuite... plus terre à terre, c’est au volant de la voiture de service que vendredi dernier, un policier, chauffeur et garde du corps de Dóra Bakoyánnis, la sœur officielle de Kyriákos Mitsotákis, a violemment heurté la moto conduite par un jeune homme devant le “Parlement”. Le policier d’ordonnance de l’initiée, s’est surtout comporté en vrai chauffard. Le jeune homme de la moto, âgé de 22 ans, est décédé quelques heures après à l’hôpital. Bouillon... de culture mais aussi “Lundi Pur” cette semaine, le début du Carême.

dimanche 14 mars 2021

De Rothschild à Erdogan



Jour après jour, le travail... toxique, entrepris il y a dix ans en initiant ce blog, ressemble à une raffinerie. Raffiner les faits pour en extraire la vérité, de même que leur analyse, voilà pour notre effort, épuisant il faut le dire. Car, tout compte fait, réinformer, tient finalement d’une pratique bien plus... rugueuse que l’ésotérisme.

mercredi 10 mars 2021

2+2=5



Le pays clôturé s’ouvre de plus en plus à la violence. Le mardi soir du 9 mars, dans le quartier de Néa Smýrni à Athènes, les scènes de violence qui se sont déroulées ont été dignes d’une insurrection. D’abord, il y a eu la manifestation, théoriquement organisée pour exprimer la désapprobation populaire devant les violences policières de dimanche dernier. Les Grecs sont certes en colère, sauf que de... son côté obscur de la force, la mécanique sociale ne chôme pas. D’où, une fois de plus, le feu sur le terrain, celui des... excitateurs cagoulés très organisés comme des policiers. En somme, une affaire des services impénétrables d’un régime, dont le paravent du secret est désormais percé. La géopolitique en plus.

lundi 8 mars 2021

Mars attaque !



Jamais... le dimanche. Les autres jours de la semaine, d’ailleurs non plus. La junte du sadique Mitsotákis qui se prétend sanitaire, montre toutes ses dents. Après avoir dynamité le système de santé, supprimé la médecine de proximité, interdit l’accès aux médicaments et transformé les hôpitaux en mouroirs COVIDiens exclusifs pour les plus vulnérables, voilà que les Grecs se révoltent contre la brutalité policière... en somme contre la Grande Réinitialisation.

vendredi 5 mars 2021

No Face



En attendant l’arlésienne du séisme politique, c’est le séisme tout court qui vient de frapper le centre de la Grèce. La première secousse de magnitude 6,2 a été enregistrée mercredi 3 mars dans le centre du pays à 10 kilomètres de profondeur, et dont l’épicentre se situe près de la ville d'Elassóna, en Thessalie. Dans la même journée, les démoniaques du gouvernement ont annoncé la mise en place d'un confinement... à la grecque extrêmement sévère et bien plus strict que celui déjà en vigueur, imposé... il y a tout de même quatre mois. Nouvelle... secousse.

dimanche 28 février 2021

Sur la frontière de la nuit



Février qui se termine, le mois des morts dans la Grèce antique. Temps jadis des Anthestéries, la grande fête célébrée en l'honneur du dieu Dionysos. Elle traçait la fin de l'hiver et la victoire de la vie sur la mort. On disait alors que “les âmes des défunts reviennent brièvement ces jours-là”, moments graves où l’on priait également pour les mourants. Cette parousie triomphante de Dionysos, symbolisait la traversée des ténèbres, la délivrance ; après avoir franchi la frontière de la nuit.

lundi 22 février 2021

Thémistocle, d'Olivier Delorme



Il s’appelle Thémistocle, comme il s’appelle aussi Olivier Delorme. Mon ami historien, spécialiste du monde grec et romancier, m’avait fait part de son projet il y a déjà trois ans. Et c’est avec tout le bonheur et la joie des retrouvailles, que je l’avais à l’époque accompagné sur place, redécouvrant ainsi Salamine. Très exactement sur les lieux de la célèbre bataille navale de 480 av.J.-C. ; rien déjà, que pour la saveur de la géographie et de la mémoire. Nous n’avons pas été déçus.

dimanche 21 février 2021

Mitsotakis... et ses pédophiles



Athènes des ultimes années folles. Le courant électrique intégral enfin rétabli chez nous au bout de cinq jours, c’est alors la fête. La neige est en train de fondre... et avec elle, la dernière vergogne chez certains. Surtout supposée telle. L’acteur Dimítris Lignádis, pédophile et violeur plus que présumé, est désormais en état d’arrestation. Sauf qu’il s’agit d’un proche des Mitsotákis, et autant un familier de certains cercles chez SYRIZA. Le comédien, lequel avait été d’abord parachuté sans appel d’offres au poste du directeur du Théâtre National par Mitsotákis, aurait même fait appel aux services de certaines ONG immigrationnistes proches du pouvoir... dans l’exercice de ses crimes. Ces dernières, lui auraient fourni chaque fois... le nombre nécessaire d’enfants et d’adolescents parmi les migrants, rien que pour... “arroser” ses orgies. Acteurs dits bien connus, plus l’électricité.

jeudi 18 février 2021

Citrons givrés



Le Parthénon sous un manteau de neige, l’image est plutôt insolite. Vague de froid, neige épaisse, et naturellement, ce que l’on nomme fréquemment “des catastrophes en cascade”. Près d’un tiers des foyers en Attique, la région d’Athènes, ont été privés de courant électrique dès lundi soir, et dans certains cas, il y a eu en même temps de nombreuses coupures ou de la réduction du débit d'eau courante. Chez nous également, à l’heure du premier café il fait déjà bien tard... pour par exemple se chauffer. Et l’image, n’a désormais plus rien d’insolite.

samedi 13 février 2021

Ingrédients de base



Au pays des humbles plus personne n’est à l’abri, tant l’attaque est totale. Le temps du basculement est proche. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, c’est vraiment s’y mettre ensemble, ou alors se soumettre pour toujours. Le calendrier, celui des mutants, s’accélère. La vaccination à trente deniers piétine, et l’État du ‘paranormal totalitaire’ montre désormais toutes ses dents. De manière déjà sporadique, les Grecs se rebiffent, mais ce n’est guère suffisant. Le pouvoir le sait et pourtant, il craint l’embrasement, d’où, le durcissement du confinement pseudo-sanitaire. Enfin, la neige est attendue ce week-end, même dans Athènes. Piètre temps.

mercredi 10 février 2021

"Tuons-les jusqu'au dernier !"



On a beau vanter les douceurs de la couleur locale, le temps grec est à la tempête. Et d’abord en Thrace, dans la région d’Évros, mitoyenne de la Turquie islamo-totalitaire d’Erdogan. Le ministre des migrants Mitarákis, y était en visite officielle. Son but, imposer l’installation de plusieurs milliers... de ces colons de la cinquième colonne, très exactement sur la frontière. Les habitants se sont révoltés... “accompagnant” “leur” hôte officiel vraiment partout. Ce dernier, enfin escorté par la police prétorienne, a pu éviter le... vrai contact avec le peuple. Et ce n’est pas fini.

dimanche 7 février 2021

Prison avec plage !



Beau soleil. Les mesures grimpent, les sanctions tombent les unes après les autres et le confinement se durcit. L'adaptation de la société humaine... au milieu criminel qui gouverne est un fait réel, sauf qu’il ne s'agit de rien moins que de démolir l'appareil social, économique, culturel et symbolique. En somme, la nation. Il faut alors tenir, et rien que par instinct, les Grecs se retrouvent sur les plages. Il faut dire, que les tyrannosaures de la “gouvernance” actuelle viennent de restreindre les allées et venues des Athéniens en week-end. Le couvre-feu est avancé à 18h et le nouveau renforcement des contrôles est déjà entré en vigueur. Pourtant, les... plages ont été encore remplies.

mardi 2 février 2021

Tyrannicide



Les terrasses des bistrots fermés désespérément vides, les cœurs débordent d’amertume. Après le fiasco... des vaccins, les promoteurs du chaos inventent en attendant, leur nouveau discours de la peur. Les... mutants. Sauf que la plus grande mutation, la plus terrible surtout, est celle compromettant l’ensemble de la société, surtout quand elle est imposée. Les commerces sont fermés de nouveau, ou plus exactement, redevenus inaccessibles car on y accède seulement sur rendez-vous et encore. On regarde alors les vitrines dans ce pays, comme si l’on observait des espèces communes en voie de disparition. Muséum national d'Histoire naturelle... et son jardin des plaintes.

samedi 30 janvier 2021

La tête haute !



Déjà un mois de passé en cette nouvelle année du dernier temps. Qu’on se le dise ; sur cette pente du totalitarisme technophile, on ne va pas s'en tirer avec six mois de confinement par an. Février, sera déjà... le quatrième mois consécutif du confinement à la grecque. Ces jours-ci, la gouvernance du “pervers narcissique” Mitsotákis enfonce encore le clou dans le cercueil du pays. Le fonctionnement du commerce est de nouveau restreint à partir de ce samedi, la mesure concerne Athènes et son aire urbaine, soit près d'un tiers de la population de la Grèce. Mais surtout, le système politique livre en ce moment même la mer Égée et Chypre aux Turcs. Pour 2021... on vise le “grand chelem” !

mercredi 27 janvier 2021

Jeu mortel



Cri d’alarme. Le pouvoir aux commandes à Athènes participe ouvertement au jeu mortel de la Turquie et de l’Allemagne. Mitsotákis vient d’entamer des négociations avec la Turquie d’Erdogan. Depuis Berlin naturellement on pavoise. “Les sanctions européennes visant la Turquie ne sont plus d’actualité, étant donné que les deux gouvernements sont en train de discuter”. Cette même “gouvernance locale” du laquais de Sóros, construit en ce moment même de nombreuses nouvelles villes musulmanes en pays grec, approfondissant sa colonisation... au besoin djihadiste, autant entreprise par Erdogan.

samedi 23 janvier 2021

Piano piano



En ces temps apocalyptiques, nous naviguons à vue entre écueils et défis. Nous estimons notre position, si possible sans les instruments habituels du système mais à l'aide des repères extérieurs à lui. Si possible. Le confinement à la grecque, de prolongation en prolongation s’étale sans cesse dans le temps, comme autant il s’approfondit dans les faits humains. Et tantôt c’est la rage qui remonte des entrailles de la société, tantôt chez certains Grecs, c’est alors la résignation et l’adoption pavlovienne des discours officiels qui dominent. Le plus... long hiver grec depuis bien des années.

mardi 19 janvier 2021

Buveurs de soleil



Il a neigeoté sur le Parthénon ces derniers jours. On dit que la neige ne tombe pas à Athènes, elle fond. C’est presque vrai. Nos maisons, nos appartements mal ou pas chauffés représentent toujours plus de la moitié du parc immobilier... refroidi. Dans les médias, on n’en parle plus. Cependant, la semaine dernière, enfin de passage chez nos amis... accostables et restés vêtus comme un oignon, nous portions encore plusieurs couches de vêtements à l’heure du repas. Seulement, on a beau se couvrir, il est parfois difficile de s'empêcher de frissonner, voire de claquer des dents. Grand froid, et rien que pour se chauffer les esprits, entrer en résistance... déjà contre le froid.

samedi 16 janvier 2021

Général Hiver



Le pays grec, qui n’est pas à sa première péripétie est par-dessus le marché brusquement refroidi. Depuis la Grèce continentale et jusqu’aux environs d’Athènes, la cime des montagnes est couverte de neige, qui déjà descend par endroit assez bas. Les températures ont chuté, mais la mécanique sociale ambiante qui en profile à son habitude, du chaud comme du froid, fait dire aux médias plus ténébreux que jamais “qu’une nouvelle catastrophe est en cours”. Hiver grec, sinon très habituel... sauf dans certaines affaires humaines bien entendu.

jeudi 14 janvier 2021

Le Tango de la Mort



En ces temps des parasites qui se croient tout permis, c’est depuis le pays encore profond tel le Mont-Athos, qu’immanquablement, moines et laïcs saluent à l’occasion leur seule vraie élite, celle qui par exemple pilote les avions de chasse. Aux antipodes de la tradition culturelle grecque qui n’a jamais été la sienne ; Mitsotákis, cet agent mortel xénocrate, assassin et parasite sociopathe parmi les... parasites historiques de la mafia politique grecque, entend détruire et au plus vite, ce qui sous la botte allemande subsiste encore de la Grèce, avant... de la livrer aux Turcs. La fin est proche, sauf que c’est plutôt l’histoire en devenir qui nous dira... de qui cette fin sera alors la damnation.

lundi 11 janvier 2021

Munich... à Missolónghi



Sur le pays c’est l'embellie qui se confirme avant la tempête, pour ce qui est de la météo, en tout cas. Ces derniers jours, les Athéniens ont pris le chemin des plages, des espaces verts et des montagnes proches, pour un exode de proximité plutôt massif et d’ailleurs prévisible. Les températures douces ont même provoqué une explosion de débourrements et de floraisons ; les premières fleurs de l’année enfin participent du décor, autant on dirait que de l’intrigue ambiante. Voilà pour ce qui demeure dans un sens encore accessible sous le totalitarisme contemporain. Et instinctivement, le peuple s’y accroche. “Ce monde change, fêtons alors dignement l’anamnèse de sa beauté, tant que nous le pouvons encore !

jeudi 7 janvier 2021

Partage des eaux



Notre monde brûle. Signe des temps en pays grec, les fidèles... de l’immense orphelinat chrétien actuel ont célébré la Théophanie sous le signe de la persécution. Cette année, pour le pendant orthodoxe de l'Épiphanie catholique, la grande journée de la Catharsis, symbolisée par la traditionnelle cérémonie de la bénédiction des eaux, le plus souvent sur un rivage... n’a pas été à la hauteur. L’année ne fait que commencer ; Noël en Russie, Théophanie en Grèce et déjà... une certaine Théogonie aux Etats-Unis. De l’Hésiode à peine réadapté, car tout y est et d’abord le Chaos. Notre bonne vieille Terre Gaïa enfante ainsi le Ciel ; affirmation autant et sans cesse réitérée de la régénérescence d'Érèbe, c’est-à-dire des Ténèbres. Bonne Année !

mardi 5 janvier 2021

Le temps qui presse



L’année commence à peine déjà et tout laisse à penser qu’elle ne sera pas ratée. Ce n’est pas la première fois et comme toujours... ça dépend pour qui. En pays grec occupé, devant la résistance populaire pour l’instant plutôt passive, les mafieux de bas étage au “gouvernement” ont d’emblée durci les règles du confinement. Entre autres mesures prises, l'élargissement immédiat des horaires du couvre-feu à partir de 21 heures, de même que la fermeture des quelques boutiques autorisées à rouvrir partiellement durant la période de Noël. Visiblement, les marionnettes deviennent nerveuses, elles sont pressées...