mercredi 28 octobre 2020

Enfants du Pirée !



Jour après jour, l'actualité prend des allures de cascade. Elle nous rappelle à l'urgence de nos réflexions, voire à celle de nos actions. Il se peut même que nous soyons un obstacle... encore ardent aux mutations imposées à travers la géopolitique du moment, COVID-19 compris.

lundi 26 octobre 2020

Le confinement du Centaure



Une fois n’est pas coutume, nous n’évoquerons pas la crise grecque et nous ne ferons même pas une élogieuse diatribe sur la constellation d’Alpha du Centaure !

L’année 2020 étant déjà apocalyptique à plusieurs égards, et pourtant, c’est durant ce temps si lourd et si dense que Kendavros, et en bon français Centaure, l’administrateur de l’âme technique de ce blog, a introduit certaines modifications que nous vous invitons à découvrir, voire, à apprécier.

samedi 17 octobre 2020

Au-delà de la barbarie



Au-delà de la barbarie, les humbles de ce monde espèrent encore. Ce n’est pourtant pas toujours facile par les temps qui courent. En dépit des affaires ô combien brûlantes de l’actualité grecque, au café du petit port, on commente autant ce samedi matin le dernier épisode dans cette même guerre, cette fois-ci en France.

jeudi 15 octobre 2020

Soleil couchant



On a beau admirer le splendide coucher de soleil sur la mer Égée, le cœur n’y est pas. Seuls nos visiteurs, se laissent encore emporter par la seule beauté des sites et des situations qui sont les nôtres. Pourtant, l’automne se fait gentiment sentir, les orages de passages ont même déraciné des arbres à Athènes mais l’essentiel est comme toujours ailleurs, loin même du délire COVIDien lequel n’emportera pas le pays.

vendredi 9 octobre 2020

Daube dorée



Pays et ses échoppes aux souvenirs... désinfectés. Sous l’Acropole, les rares touristes apprécient ce qui peut encore être apprécié. Vestiges et autres matérialités qui finissent par se confondre dans le brouillard ontologique dominant. Sauf pour l’agenda de plus en plus apparent, prédit par Orwell depuis déjà un moment. L’actuel système totalitaire des mutants apatrides, requinqué comme il est derrière son rideau COVIDien, inventera même jusqu’au bout, y compris ses propres fausses menaces, brouillant les pistes comme broyant les cerveaux, pour ainsi mieux hypothéquer l’avenir quand le présent est déjà plié.

samedi 3 octobre 2020

La main de Dieu



Nous naviguons à vue depuis déjà un moment entre l’histoire, la mémoire et l’actualité. Par moments même, cette dernière se moque éperdument des deux autres. Plongés comme nous sommes dans une telle cadence paroxysmique des faits et des gestes, la nouvelle de la destruction finale après “privatisation” du site d’Hellenikón, celui de l’ancien aéroport d’Athènes, n’a pas été suffisamment diffusée par les médias et pour cause. Pourtant, ce site fait partie intégrante de la mémoire collective grecque, ainsi sacrifiée. Pays... bradé jusqu’à la moelle par une bande d’escrocs.