samedi 29 août 2020

Silence, on mobilise !



Silence, on ferme. L’été calendaire se termine à peine, sur les terrasses des tavernes et des cafés on ramasse déjà tables et chaises. L’économie réelle souffre, car pendant que le secteur du tourisme perd environ 80% de son chiffre d’affaires habituel, ses employés comme ses patrons se retournent alors vers l’administration supposée centrale, histoire de solliciter les miettes... de l’émiettement programmée. La guerre latente et autant larvée en plus.

mercredi 26 août 2020

D'Hitler à Erdogan



Les Grecs rentrent des plages, ils se retrouveront peut-être bientôt mobilisés dans les casernes. La Turquie islamiste et totalitaire, agresseur historique des peuples de la région depuis bien mille ans, précise ses menaces, d’ailleurs bluff ou pas. Erdogan “prévient la Grèce de l’escalade”, gesticule et s’emporte, très exactement à la manière d’Hitler en 1938. Au pays Égéen grec des figues, des chalutiers et des plages, au demeurant le plus souvent peu garnies cet été, ce n’est pas vraiment une nouveauté.

dimanche 23 août 2020

Parents et affins de combat



Retour à l’histoire en ce temps agité. Août - septembre 1922. Il y a 98 ans, la guerre gréco-turque en Asie mineure s’achevait. Elle a été dans un sens, inaugurale pour les deux pays, Grèce et Turquie. Hélas, les traités de Paix et d’Amitié signés sitôt après, ainsi que la reconnaissance des frontières établies et fixées à l’époque n’ont pas survécu en Turquie après la mort de Kemal Atatürk. La suite est connue... pour un futur alors prometteur, en août déjà 2020.

jeudi 20 août 2020

Au pays de la carte-postale



Au pays de la carte-postale, les plus jeunes des visiteurs d’Épidaure ne sont pas déçus, surtout en ce moment. Le célèbre site, définitivement déserté des autocars dits de tourisme, accueille à peine plus de voyageurs curieux qu’en juillet. Le calme qui règne dans les lieux est inhabituel et reposant, pour le petit bonheur des enfants comme des incontournables animaux adespotes. Pays ancien, pourtant sous de nouvelles tempêtes.

lundi 17 août 2020

Les Cyclades du COVID-19



De Póros à Páros il n’y a qu’un pas. D’ailleurs il fallait s’y attendre. Cette année, on a plutôt fêté à moitié la Dormition de la Mère de Dieu, la Panagía ; à Tínos comme partout en Grèce sous le régime des masques et de ce fait, sans la foule des fidèles pour cette plus grande fête de l’été grec au 15 août. Sauf qu’à côté, à Páros notamment, l’affluence soudaine des dix derniers jours fait circuler davantage le COVID-19 que... les poissons pélagiques des lieux. Le tourisme 2020 restera dans les annales pour n’avoir sauvé de son image que des fantômes et des ombres. Le grand bleu enfin... aux Cyclades du COVID-19!

mercredi 12 août 2020

De la disparition des oracles



Nos touristes nous quittent... les Turcs se pointent à l’horizon. Le flop de la saison touristique 2020 se précise et se confirme. Comme on n’en avait guère besoin, c’est au gré des mesures décrétées à la hâte région après région, que les visiteurs étrangers autant que les vacanciers Grecs, plient alors bagages et banderoles. Situation qui prévaut entre autres sur le terrain en plein... plateau territorial de l’île de Póros, désormais cas d’école déjà évoqué sur ce blog. Plus de trente cas officiels de porteurs asymptomatiques du COVID-19 y ont été détectés et en réalité bien davantage, donc sauve qui peut. Sauf qu’il y a beaucoup plus grave...

jeudi 6 août 2020

L’été de tous les dangers



Visiblement, c’est l’été de tous les dangers. Dangers réels ou alors périls occultés, tout s’entremêle. Les Athéniens quittent la ville car on les voit désormais sur toutes les plages, tandis que les annonces devenues officielles font état de treize cas de COVID-19 détectés à Póros, l’île aux vieilles pierres où jadis Démosthène a mis fin à ses jours.

mercredi 5 août 2020

Les 101 COVIDiens



Épidaure vide, le COVID-19 fait son plein. L’ébullition a même gagné notre petite bourgade de ce Péloponnèse proche de l’Attique. Le coronarisme fatalement tangible alors refait surface. Il était... grand temps. D’abord les rumeurs et ensuite les informations, pour le moment encore... presque non officielles et néanmoins avérées. L’île de Póros qui n’est guère loin ainsi que Galatás, la commune du Péloponnèse située juste en face, connaissent une certaine disons vague de COVID-19, plutôt fort remarquable et déjà remarquée.

dimanche 2 août 2020

Raisins et raison



Fruits de saison, pépins d’époque. Les aoûtiens... diminués sont de retour ainsi que votre blog, par... ses brèves allongées du mois des figues et des raisins, actualité oblige. Car au pays des Centaures, ce ne sont pas les raisins qui manquent parfois mais plutôt la raison. Son image est d’ailleurs belle et la carte-postale reste de mise. Ferrys qui arrivent suffisamment emplis, les quelques voiliers de location, la saison qui commence tout juste pour finir juste après le 15 du mois, les employés déjà au chômage, voilà pour ce qui est des données dites de base. Bonnes vacances !