mercredi 7 janvier 2015

Monstruosités



La nausée venue d’ailleurs a tout d’un coup déclassé notre crise. Nos medias aussi s’affichent en... Charlie Hebdo ce soir. Homicides troublants et hommages alors troublés. Au soir du 7 janvier j’intervenais en direct sur les ondes de la radio 105,5 exprimant mon... analyse “à chaud”. Que dire alors en si peu de temps... radiophonique trop rapide. Historicité accélérée aux maniérismes elliptiques. Ellipses, autrement-dit, manques, défauts, insuffisances, déjà, et d’abord quant à la Raison. Donc sauvagerie.

Quotidien “Kathimeriní”. Le 7 janvier

Les codes démocratiques ainsi que certaines formes de liberté ne sont plus... admis par les intégrismes de l’hétéronomie radicale. La vision et l’ordre d’un monde fermé, d’emblée scellé par la loi externe des divinités ou par celles du divin marché auraient ainsi marqué un bien triste point face au raisonnement, ce dernier forcement critique et créateur de sens et d’humour.

Ce terrible assassinat multiple restera dans les mémoires vivantes françaises et façonne déjà, les cristallisations prochaines, à la manière d’un catalyseur de l’avenir. Ces journalistes et dessinateurs que nous connaissions de loin et forcement de près, participaient à cette texture culturelle et autant politique, partagées par le très grand nombre. En France comme en Grèce, et comme ailleurs. La voix de Bernard Maris nous était autant familière, même si, nous ne le connaissions pas de manière directe comme Jacques Sapir qui lui rend ce soir un hommage si émouvant. Que dire de plus ?

Sur le site du “Quotidien des Rédacteurs”. Le 7 janvier

C’est d’ailleurs la seule Europe des peuples qui surnage encore, celle de l’ultime assise malmenée des droits et des libertés. Malmenée d’en haut comme d’en bas, au point où les ruptures irrévocables pourraient sceller à jamais la teneur en hybris et en démesure de ce court XXIe siècle, lequel ne vivra pas très vieux à ce rythme-là.

Démesure comme mondialisation et comme financiarisation, lesquelles s’accommoderaient peut-être fort bien de l’hétéronomie assassine des autres intégrismes. Et alors, l’hiver sera long et il va falloir attendre... le très hypothétique XXIIe siècle. Recueillement. Bernard Maris, écrit Jacques Sapir, “Il fut et reste un modèle d’économiste citoyen, comme Keynes qui était sa boussole et sa grande référence. Il est mort à son bureau, tué par le fanatisme imbécile qu’il avait en horreur”. Imbécile car hélas, historiquement humain.

L'idée que le monde doive être à la merci du marché des valeurs est aussi folle que tout autre délire fondamentaliste, islamique, chrétien ou marxiste”, écrivait de son côté Ronald Wright. Nous y sommes, ou presque.

La neige à Athènes, le 7 janvier

Il a encore neigé ce 7 janvier à Athènes et d’après la presse nos deux morts... politiques de la journée du 7 janvier sont deux femmes âgées se servant de “chauffage domestique dangereux”, dont une, morte brûlée, suite à un incendie dans sa maison sans électricité. Pauvreté... encore politique.

Triste Europe et vaste monde aux tératologies avancées. Du “Monstre doux”, de Raffaele Simone... au monstre tout court. Charlie Hebdo et son XXe siècle. Le nôtre. Tout reste à refaire.

Réfugiés Grecs à Alep. 1923




* Photo de couverture: Site du quotidien “Avgí” le 7 janvier

6 commentaires

Corruptio3 a dit…

http://www.politis.fr/Charlie-Hebdo-l-indecente,29599.html
Je suis Charlie.

Michel a dit…

Bonjour,
Personne ne peut ni ne doit se réjouir de l’exécution de ses journalistes.
Cependant, ne soyons pas hypocrites, Charlie Hebdo n’est pas un ami politique. Depuis des années, il a basculé dans le camp de la pensée dominante et participe au développement d’une islamophobie de gauche.
Mais cette attaque ne doit pas faire taire non plus les critiques à l’encontre de Charlie Hebdo et de la presse en général sur sa ligne rédactionnelle et humoristique islamophobe.
Les seuls gagnants de cette attaque sont les réactionnaires de tous bords, islamophobes en tête. En face, les tak-taks qui veulent le repli sur elle d’une communauté musulmane hétérogène se frottent les mains. Cette attaque, c’est un verrou qui est mis en place pour nous bloquer entre le marteau des takfirs et l’enclume du néo-libéralisme.

Corruptio3 a dit…

Portrait de Tsipras dans Le Canard Enchaîné de cette semaine (scan) : http://i58.tinypic.com/2pycm6u.jpg

Unknown a dit…

Entièrement d'accord avec Michel Dilo,
Bien sur je suis horrifiée, mais j'ai du mal à suivre la ferveur journalistique sur l'hommage rendu à la liberté d'expression quand je vois que les 7 autres personnes qui ont perdu la vie restent dans l'anonymat et ne méritent pas les hommages qui tournent en boucle sur France TV.
R.Vidal

Unknown a dit…

@ Stéphane et Michel ne pouvez vous vous vous taire plutôt que de dire ...CEPENDANT ....je ne lisais pas Charlie Hebdo mais je paraphrase Voltaire ....vous connaissez la suite

Michel a dit…

Bonjour,
Ouais, c'est plus un agent de liaison qu'une restriction. Tout de même.

Publier un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.