dimanche 6 janvier 2013

“Nous avons mangé tous ensemble”



Non, ce n’est pas Theodoros Pangalos qui selon sa formule consacrée (“Mazi ta fagame”), muée en essai (auto)psychanalytique s’exprime ici, mais les deux convives de la blogosphère helléno-(anti)mordorandaire, Okeanos et Panagiotis, ce samedi du 5 janvier.
Nous célébrions nos sites, nos cuisines d’arrière cour, les arcanes du blog, les recettes de pastitsio: la bonne humeur s’avère être une construction révolutionnaire, surtout par les temps qui courent.