lundi 31 décembre 2012

2013: Bonne chance et liberté



Sur un mur d’Athènes, un graffiti récent en guise de vœux suffit à lui tout seul pour ainsi faire dans le meilleur syncrétisme... bien à la hauteur des circonstances: “Bonne chance”. En face, sur un mur un de nos animaux adespotes complète la scène par son regard, splendide étonnement. Avec la défaite de la vérité face au toc bancocrate depuis les élections de juin et le mémorandum III de cet automne - pour ne retenir que l’essentiel de l’événementialité 2012 - nos vœux de l’ancien temps ont été aussi décapités, ou au mieux, asséchés dans des bandelettes de tissu trempées dans de la résine du mémorandum III.

samedi 29 décembre 2012

L’année enfumée



En ces dernières nuits de 2012, l’année bi-mémorandaire part littéralement en fumée. La presse faisait même sa une hier vendredi (28/12) sur cette épaisse fumée qui rend l’air si irrespirable depuis un mois, on ne bascule pas impunément en effet, vers la civilisation du bois (de chauffage). Et nous regrettons souvent d’avoir ouvert si ce n'est que brièvement nos fenêtres, car la fumée s’infiltre aussitôt dans nos appartements.

mardi 25 décembre 2012

Ruptures biographiques



En ce temps festif la Grèce entière se reprend comme elle peut... contre son sort. Nous célébrons... comme c’est encore permis ces fêtes 2012, plus que jamais en rupture espérée avec la durée troïkanne. Nous ignorons combien cela peut encore durer, jusqu’à 2060, si l'on tient compte du mémorandum III, c’est alors inimaginable.

jeudi 20 décembre 2012

Clôtures



Nos univers décousus se croisent ces jours-ci au centre-ville pour une dernière fois cette année, qui s’achève décidément sans fracas. Les flâneurs, les lèche-vitrines, les sans-abri, les possédants, certains députés et leurs gardes du corps plus les gardes du corps des possédants, c'est-à-dire les mêmes... policiers, officiels et officieux.

lundi 17 décembre 2012

Danse avec les ombres



Le mémorandum est l’âge de l’ombre permanent. On n’en sort plus depuis, sauf par hasard ou par la force, la nôtre. Dans cette éclipse persistante mais pas encore totale, l’ubac de nos espoirs (et de nos esprits), ne cesse d’embrouiller nos rares pistes où nous nous bâtons. Hier soir, nous avons appris que deux députés de la Gauche radicale (SYRIZA) ont été agressés, le premier Angelos Meikopoulos, par les MAT (CRS) à la fin d’un match de football à Volos (en Thessalie), et le deuxième Dimitri Satroulis, plus sérieusement, par trois individus se réclamant de l’Aube dorée.

jeudi 13 décembre 2012

Langue de bois



Notre entrée dans l’hiver ne fait plus aucun doute. La moitié du pays grelote, une nouvelle fumée recouvre nos villes, les journaux du jour s’alarment même du petit smog d’Athènes. Voilà comment les athéniens redécouvrent enfin Hestia dans son sens premier, à savoir le foyer domestique, plus prosaïquement, la cheminée ou le poêle, dressé au centre du salon.

lundi 10 décembre 2012

Dramma Lirico



Nos journaux du dimanche parmi les plus funestes, “s’alarment” du piège tendu à la classe moyenne par... la dix-neuvième reforme fiscale depuis deux ans (To Vima). D’autres, comme Proto Thema, s'en vantent même, annonçant la couleur de la cuvée 2012, ou plutôt du début 2013, du... Lagarde nouveau, c'est-à-dire de la liste Lagarde dite "propre", sans "retouches", que les autorités françaises seraient prêtes à remettre aux mains du "gouvernement" grec.

jeudi 6 décembre 2012

Décorations de saison



Place de la Constitution ce jeudi matin, les employés des services techniques de la ville d’Athènes, ont commencé l'installation des décorations et autres illuminations de Noël. La pacotille est aussi de saison dans les magasins, sauf qu’elle n’a plus la côte. La station du métro est fermée par la police "pour des raisons de sécurité", car à part les manifestants "normaux", agents des collectivités territoriales, en ce 6 décembre, la jeunesse Syriza, l’extrême gauche et les mouvements anarchistes, organisent des manifestations en mémoire d’Alexis Grigoropoulos, cet adolescent tué par deux policiers dans le quartier athénien d’Exarchia le 6 décembre 2008.

lundi 3 décembre 2012

En amont du rêve



Décembre déjà et à Athènes seul le temps des météorologues se montre encore assez doux. Les récents orages ont fait tomber les olives et les agrumes des arbres plantés sur le domaine public, c’est-à-dire le long des rues, dans les parcs et les places publiques. Ces arbres sont de responsabilité municipale, ce sont les services de la voirie qui en font la plantation et l’entretien.