mercredi 29 août 2012

Athènes en... poule position



Nous attendons la fin août, la fin de l'euro (pour la Grèce), la fin des médicaments (pour les Grecs) et Maria, l'épouse croyante du cousin Vassilis, elle attend en plus de tout cela... la fin du monde. Vaste programme ! Bien avant cette fin du monde pourtant, Vassilis a cru bon prendre un cochon “pour la viande de Noël prochain” réaménageant une partie de l'étable de son grand père, transformé “entre temps” en garage, sauf que cet “entre temps” qui a bien duré depuis la fin des années 1970 s'est terminé avec la crise.

samedi 25 août 2012

Raisin de Corinthe



Les séquentialité dense en faits critiques et forcement de crise, dépassent cet été les “communes mesures” de jadis. Entre les mesures annoncées de la bancocratie troïkane par Samaras et ses autres His Master's Voice, l'effondrement du système de santé, et la stratégie holistique des faits devenus trop divers, les habitants d'ici, sur ce champ de tir de l'Union Européenne des Banques, subissent et véhiculent à la fois leurs propres mutations.

mercredi 22 août 2012

Les antennes de la crise



La crise c'est de l'inachevé permanent à travers une architecture du nuisible durable. On s'y habitue et on lutte alors comme on peut, sauf qu'on ne peut plus vraiment grand chose visiblement. Il y a qu'à observer certaines constructions hôtelières inachevées et structurellement “par-esthétiques” sur l'île d'Egine où nous avons marqué une deuxième pose pendant le périple du retour depuis Hydra... ses chats et ses CRS, par un vent de force 7 et une mer bien agitée à l'exception du Nord d'Egine.

samedi 18 août 2012

CRS à Hydra (en direct samedi soir)



Ce soir nos touristes en auront appris un peu plus que de coutume sur l'histoire immédiate du pays. Hydra, cette île du golfe Saronique, au sud d’Athènes, qui fut jadis une des grandes puissances navales de la mer Méditerranée, a connu le débarquement d'une compagnie des MAT (les CRS) par le bateau rapide.

vendredi 17 août 2012

“All about Eve”



“Nos” dernières nouvelles deviennent de plus en plus brèves. Les médias poursuivant dans la quête de l'éphémère durablement accablant... et les informés décrochent aussi durablement. À quoi bon être mieux informé sur la “mise en vente” de la Banque Agricole pour quelque dizaines de millions d'euros lorsque ses actifs...

mardi 14 août 2012

Un été “Alien”



En ce mois d'Août, nous allons de surprise en rebondissement, car entre ses deux lunes les événements se télescopent. Puis les Cyclades décidément, font une fois de plus l'actualité des faits divers, invariablement issus de la crise ou ressentis comme tels. Après “l'ogre”, voilà les braqueurs-assassins, toujours à Paros.

jeudi 9 août 2012

“Solidarité, Dignité, Désobéissance”



L'été 2012 est le premier garantissant... la crise plus authentique que jamais, plus quelques bonnes surprises. Le mémorandum toujours en cours “d'approfondissement”, on nous explique qu'une fois de plus ce le “gouvernement qui se trouve dans l'impasse” et non pas nous, chiffres à l'appui et bénéficiant de l'appui des chiffres on peut tout faire, maintenant on le sait.

lundi 6 août 2012

“L'ogre des Cyclades”



On dirait qu'en ce début août 2012 la saison à Syros devienne enfin “normale”, et que même les petits avions d'Olympic Air adaptés à l'aérodrome de l'île, y contribuent à la hauteur de leurs maigres capacités. Et évidemment ces ferrys aoûtiens surtout, qui finissent et ceci depuis samedi, par déverser une certaine masse de touristes sur le port d'Hermoupolis.

vendredi 3 août 2012

Tropismes parallèles



Le temps des “vacances” souvent considéré comme un temps de rupture qui finalement n'en était pas forcement un, ni à travers les faits et gestes est encore moins dans sa constance diachronique, se trouve désormais dilué dans les eaux territoriales de la crise.

mercredi 1 août 2012

Cyclades



Vue des îles, la crise s'atténue jusqu'à disparaître dans la grande bleue. C'est à la fois une illusion d'optique dont les limites se dessinent par les “activités” humaines, et une réalité décidément diachronique et en somme toute simple: la mer Égée en a vu d'autres, crises ou civilisations, ce qui en reviendrait pratiquement à une presque tautologie car il n'y a pas de civilisation sans crise(s).