dimanche 29 avril 2012

Territoires



Le temps politique et celui de la crise se croisent en ce moment. Les rumeurs courent sans cesse sur la place publique, aussi vite que la volatilité des représentations. À une semaine des élections législatives du 6 mai, des sondages officieux circulant sur le web, seraient annonciateurs du “séisme”.

jeudi 26 avril 2012

“Sudden death“



L'argent coule à flots. Les tenants de la Baronnie arrosent ainsi notre petit monde médiatique restant. Les élections sont pour bientôt ”. Telle fut l'analyse de Giorgos Trangas ce matin (radio Real-FM), sur ses collègues journalistes, sans les nommer. En dehors de ce que Trangas peut soutenir, c'est un fait désormais “visible”, car...

mercredi 25 avril 2012

Parrhèsia



C'est au petit garage de l'avenue Olof Palme, près de la Cité Universitaire d'Athènes que monsieur Thanassis, un client, vient de déposer sa voiture, une Toyota Carinna II de 1992 ce mercredi matin. “Aidez-moi à descendre de mon véhicule, j'ai soixante douze ans, vous, vous êtes encore jeunes, mais arriverez-vous vraiment sains et saufs à cet âge ? Juste une vidange, sans changer le filtre...”

lundi 23 avril 2012

Vote furtif



Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle en France, sont sources de grand espoir pour le changement en France et en Europe. Les citoyens français, ont démontré avec clarté, leur volonté d'apporter une réponse différente aux grands problèmes économiques et sociaux...

vendredi 20 avril 2012

Usages



Nos usages et gestes du quotidien évoluent au fil des mois. Les chômeurs restent cloitrés chez eux, certains “vacanciers” ne sont pas revenus de leurs villages où ils se sont rendus pour Pâques. Dans Athènes même, la vie est au ralenti. Il y a moins de circulation, moins de monde dans les transports en commun, moins de commerces ouverts, et moins de manifestations.

jeudi 19 avril 2012

Temps de Bruxelles



Retour à la capitale, Pâques c'est fini. La circulation était même très fluide dans le sens des retours, sous un temps maussade, voilà que toute la Grèce est sous la tempête. Pas de résurrection en vue non plus. “Nous avons un vrai temps de Bruxelles, ciel bas et froid”, c'était la blague du jour ce mercredi matin à la radio.

dimanche 15 avril 2012

Les urnes de la résurrection ?



Ce dimanche nous fêtions paraît-il, Pâques orthodoxe. Hier, à la sortie de la messe de minuit, le banquier Papadémos et des politiciens-marionnettes, ont été désapprouvés par les fidèles et les passants: “Allez-vous en, traîtres ”, c'était à Kolonaki, quartier historiquement bourgeois de la capitale...

vendredi 13 avril 2012

“Cloud souverain“



J'étais dans l'avion du retour vers Athènes depuis Paris hier, lorsque j'ai remarqué un dossier paru dans le journal “Le Monde”, daté du 12 avril 2012, consacré au “cloud computing”. Dans un article intitulé: “La souveraineté des données en voie de devenir un enjeu commercial”, il est évoqué justement, ce casse-tête, que constitue la souveraineté sur les données sensibles, d'un pays comme la France...

mercredi 11 avril 2012

Élections



Ce mercredi soir à Athènes, le banquier Papadémos annoncera peut-être la tenue des élections législatives pour le mois de mai. Les premières sous la gouvernance des guichets automatiques. Est-ce une bonne nouvelle ?

dimanche 8 avril 2012

Testament politique



“Scenarii du chaos”, titre à la “une” ce dimanche le journal “To Vima” (pro-gouvernemental). Il y a de l'inquiétude alors chez Venizélos (chef du PASOK), et de l'incertitude en Europe. Au-delà des “sondages” on sait que les ex grands partis peuvent s'effondrer aux prochaines législatives que tout le monde attend, mais qui ne sont pas encore proclamées.

jeudi 5 avril 2012

Dimítris Christoúlas - Le nom du mort



Le gouvernement d’occupation de Tsolákoglou (*) a littéralement anéanti tous mes moyens de subsistance, qui consistaient en une retraite digne, pour laquelle j’ai cotisé pendant 35 ans, (sans aucune contribution de l'État). Mon âge, ne me permet plus d’entreprendre une action individuelle plus radicale (même si je n’exclus pas que si un grec prenait une kalachnikov je n’aurais pas été le deuxième à suivre), je ne trouve plus d’autre solution qu’une mort digne, ou sinon, faire les poubelles pour me nourrir. Je crois qu’un jour les jeunes sans avenir, prendront les armes et iront pendre les traîtres du peuple, sur la place Sýntagma, comme l’ont fait en 1945 les Italiens pour Mussolini, sur la Piazzale Loreto, à Milan ”.

Lettre manuscrite du pharmacien retraité âgé de 77 ans qui a mis fin à ses jours sur une pelouse de la place Sýntagma le 4 avril 2012.(source: kathimerini.gr)

(* Le général Geórgios Tsolákoglou, signataire de l'armistice avec les forces allemandes, fut le premier chef de gouvernement grec sous l’Occupation, nommé par les nazis (30/04/1941-02/12/1942). Son nom en Grèce est synonyme de “collaborateur”).

mercredi 4 avril 2012

Cadavre du jour



Il y a une heure. À la sortie du métro donnant sur la place de la Constitution (Syntagma). Nous avions acheté notre petit pain aux marchands ambulants pour cinquante centimes d'euro. Puis, nous découvrons que sur cette même place des indignés de l'été 2011, il y a du monde. Les télévisions, les photographes, une ambulance et la police sont là aussi.

mardi 3 avril 2012

Avril comme Brésil ?



Voilà que nos poissons d'avril iront désormais plus vite que nos ferries en mer Égée. Depuis hier, les armateurs appliquent des tarifs en hausse tout en réduisant la vitesse des navires de 20%, il y a donc du Mémorandum aussi sous la ligne de flottaison.