mardi 25 décembre 2012

Ruptures biographiques



En ce temps festif la Grèce entière se reprend comme elle peut... contre son sort. Nous célébrons... comme c’est encore permis ces fêtes 2012, plus que jamais en rupture espérée avec la durée troïkanne. Nous ignorons combien cela peut encore durer, jusqu’à 2060, si l'on tient compte du mémorandum III, c’est alors inimaginable.