mardi 25 décembre 2012

Ruptures biographiques



En ce temps festif la Grèce entière se reprend comme elle peut... contre son sort. Nous célébrons... comme c’est encore permis ces fêtes 2012, plus que jamais en rupture espérée avec la durée troïkanne. Nous ignorons combien cela peut encore durer, jusqu’à 2060, si l'on tient compte du mémorandum III, c’est alors inimaginable.

12 commentaires

Anonyme a dit…

On ne se sent jamais à l'aise pour dire "joyeux Noël" a des gens en difficulté. Mais si l'on considère que c'est une pensée fraternelle offrant à partager un signe amical, un sourire, un espoir alors cela peut se faire.
Donc joyeux Noël et merci pour vos textes.

Anonyme a dit…

Merci pour ses belles photos, le chat et cette vue de mon coin préféré à Athènes: la place Monastiraki. Malgrès la triste situation que vous décrivez je vous souhaite quand même un joyeux Noël. Courage !!!

Anonyme a dit…

Je ne vous souhaite pas un joyeux noël , mais plutôt la meilleure année 2013 possible dans ce contexte de tourment généralisé !

titika a dit…

Un Noël de grande solidarité pour le peuple grec et l'espoir pour des jours meilleurs,et merçi de tout coeur Panagiotis,pour votre travail toujours emprunt de poésie et d'humanité,malgré cette terrible crise bien cordialement.Christina

Panagiotis Grigoriou a dit…

Bonsoir, je vous remercie de tout cœur pour vos vœux, pour votre solidarité et pour vos pensées. Nous gardons encore un peu d'espoir, aussi grâce à vous, car nous comptons beaucoup sur la compréhension des autres peuples, en Europe ou ailleurs. Comprendre par exemple que nous sommes ici sur la première ligne, un peu plus (ou parfois un peu moins) qu'ailleurs, et par ce fait, nous devons tenir... et si possible longtemps. Encore merci !

Anonyme a dit…

Je souhaite au peuple grec, un joyeux Noël , une nouvelle Année où la démocratie triomphera.

l'espoir il nous faut garder, et nos forces rassemblées...

Bonne année à tous !

Anonyme a dit…

Tenir alors que rien ne tient. Faire comme si .... C'est le lot de plus en plus de personnes en Europe. Et bien, au-delà. Nécessaire pour la génération qui nous suit.

fincaparaiso a dit…

Antonio Tabucchi a écrit:....."les anglais et leurs petits cousins ont deux démocraties, celle bonne à la consommation interne et celle avariée qui reste à moisir dans les magasins du temps, c'est celle d'exportation adaptée aux peuples pauvres, de toute façon les pauvres digérent tout........" (TRISTANO MUORE , 2004)

Anonyme a dit…

Enfant j'ai vécu pauvrement mais la société était généreuse avec nous aujourd'hui les pauvres ont du soucis à se faire. Quand on a été pauvre on le reste toute sa vie( je pense que c'est pour cela que Depardieu a pris peur) et je recommence instinctivement à faire la cuisine presque pauvrement. La pauvreté c'est comme des semelles fixées à vos pieds pour toujours. Seule la solidarité politique et sociale fera que nous pourrons nous en sortir. Merci pour le travail que vous faites pour nous en nous racontant la vie des Grecs.

Anonyme a dit…

καλη χρονια σε ολους μας,,,,ςητα την Ελλαδα,,,και μπραβο κυριε Γριγοριου για τα χειμενα σας, Γιαννης

Anonyme a dit…

Un train le matin et un train l’après-midi,sur un tronçon grec avec pour tout clients une vingtaine de personnes,et pour tout cela plus de 220 personnes employés à l'année avec des très gros salaires,ailleurs il y a longtemps que on aurait arrêter cette liaison mais pas en Grèce,il fallait bien employer toutes ces personnes qui ont vote pour le parti,
Un vote,un emploi dans le domaine public.
C'est toujours dans les chemins de fer que on à effectuée une étude pour construire une nouvelle ligne du coté de Agrinio,cette étude à couté à l’État une dizaine de millions et le plus triste c'est elle va aboutir à rien et que surtout il y a eu précédemment une dizaine d’études du genre.

Anonyme a dit…

Ailleurs c'est la même chose en France cela s'appelle public privé. Le public paie et le privé empoche toujours même s'il n'y a personne sur l'autoroute et c'est ce que veut faire aussi le gouvernement français pour l'aéroport Notre des Landes rebaptisé Ayraultport. La phrase qui veut que tout soit meilleurs et bien fait ailleurs est une grossière erreur.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...