lundi 3 décembre 2012

En amont du rêve



Décembre déjà et à Athènes seul le temps des météorologues se montre encore assez doux. Les récents orages ont fait tomber les olives et les agrumes des arbres plantés sur le domaine public, c’est-à-dire le long des rues, dans les parcs et les places publiques. Ces arbres sont de responsabilité municipale, ce sont les services de la voirie qui en font la plantation et l’entretien.

16 commentaires

philippe a dit…

j'aime vraiment ce site mais franchement, changer l'images d'acceuil (trop cliché et niaise, les choses sont plus complexes)
Bien à vous

Anonyme a dit…

Cette baise de la sociabilité est fort dommage. Benoît Thévard, qui travaille sur le pic pétrolier, la transition énergétique et la résilience des territoires montre bien que le lien social est primordial pour pouvoir faire face aux épreuves qui nous attendent (français, belges...) et dans lesquelles sont déjà les grecs, espagnols...

Par exemple cet article : http://www.avenir-sans-petrole.org/article-transition-l-affaire-de-tous-75185954.html

yannanaï a dit…

Elle est belle cette photo. C'est l'espoir résumé en une image.
On a besoin d'espoir. Ca n'empêche pas d'être lucide sur ce qui se passe, ni d’appréhender les complexité d'une situation.

Michel a dit…

Une image pour représenter la complexité ? Hummmm. Je ne la trouve pas niaise du tout, moi, cette image.

asty a dit…

tout à fait d'accord avec Yannanaï, cette jeune femme est lumineuse devant la rangée sinistre et sombredes flics, surtout gardez la, elle symbolise l’espoir et le renouveau.

magne a dit…

et la police représente bien sur le coté obscur .....

Panagiotis Grigoriou a dit…

Bonsoir, merci pour tous vos commentaires. La question de l'image d’accueil n'est ni nouvelle, ni dénuée de sens. Elle m'a été déjà posée par le passé relativement récent. Elle illustre d'abord un moment historique, c'est une prise que j'ai réalisé moi-même (comme la quasi totalité des photos du blog), lors des manifestations de juin 2011, Place de la Constitution et devant le Parlement. Elle incarne justement ce moment d'espoir dans la lutte, avant que le changement troïkan ne devienne de fait un véritable changement de régime. Depuis, la situation a considérablement évolué... dans le mauvais sens. Certains lecteurs du blog ont fait remarquer à juste titre qu'en comparant cette photo avec d'autres prises de vue récentes que je publie sur ce blog,l’écart semble énorme. De ce point de vue, on peut alors dire que la photo "initiale" est dépassée, sauf qu'elle représente toujours l'espoir d'abord et le blog ensuite. Peut-être qu'un jour je la changerai, certes, rien n'est immuable !

Anonyme a dit…

Impressions du journaliste français JOVANOVIC actuellement à Athènes.
Voir son blog :

http://www.jovanovic.com/blog.htm

Anonyme a dit…

VOILA CE QU'ELLE REPRESENTE POUR MOI:

http://www.youtube.com/watch?v=eTPJC1fwFUY

LA REVOLUTION PERMANENTE CHANTEE PAR TONTON GEORGES. GARDEZ LA SVP MOI JE SUIS AMOUREUX DE CETTE FILLE!!

Anonyme a dit…

VOILA CE QU'ELLE REPRESENTE POUR MOI:

http://www.youtube.com/watch?v=eTPJC1fwFUY

LA REVOLUTION PERMANENTE CHANTEE PAR TONTON GEORGES. GARDEZ LA SVP MOI JE SUIS AMOUREUX DE CETTE FILLE!!

Anonyme a dit…

Un doc d'arte sur la Grèce :

http://www.arte.tv/fr/7020544.html

Et ce qu'il aurait fallu faire :

Une autre stratégie beaucoup plus efficace et beaucoup moins coûteuse aurait consisté :
-
à annuler dès le départ une grande partie de la dette grecque, en observant que la Grèce est insolvable ;
-
au lieu de prêter à la Grèce des sommes énormes qui ne seront jamais remboursées, de lui transférer chaque année la somme assez faible qui lui permettrait de conserver un déficit extérieur (inévitable dans un pays très désindustrialisé), de faire fonctionner normalement l’Etat, d’éviter l’appauvrissement.
En traitant ainsi la Grèce comme une région pauvre et désindustrialisée de l’Europe, de la même manière qu’on traite ces mêmes régions à l’intérieur des pays, l’Europe aurait économisé beaucoup d’argent et de crises.

http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=67217

Anonyme a dit…

elle est meme tellement belle et lumineuse cette image que j'ai essayé de l'obtenir en haute resolution pour m'en faire mon fond d'ecran en faisant de la leche au proprio du blog lors d'une donation il y a quelques mois. Ca n'a malheureusement pas marché, damned ^^

Anonyme a dit…

Il faut lire ou relire le petit romand de Victor Hugo "Claude Gueux".

yannanaï a dit…

Quels étaient les modes de chauffage avant le début de la crise?

Panagiotis Grigoriou a dit…

Essentiellement fioul, électricité et parfois gaz de ville (réseau pas suffisamment développé).

Toutatis a dit…

L'état d'esprit de la population française:

http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202434416248-un-francais-sur-deux-se-sent-pauvre-ou-en-passe-de-le-devenir-518170.php

"11 % des personnes interrogées par CSA pour «Les Echos» se déclarent pauvres et 37 % en passe de l'être."
"On n'est plus dans le sentiment de déclassement, mais dans celui de paupérisation."
"Bon nombre de Français n'ont plus seulement l'impression qu'ils vivront moins bien que leurs parents ou que ce qu'ils espéraient, mais qu'ils pourraient être précipités dans la misère, s'ils n'y sont pas déjà, en raison entre autre de la crise. On est entré dans une nouvelle ère."

Il y a donc une sorte de pressentiment que ce qui se passe en Grèce n'est pas du tout impossible en France.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...