lundi 17 décembre 2012

Danse avec les ombres



Le mémorandum est l’âge de l’ombre permanent. On n’en sort plus depuis, sauf par hasard ou par la force, la nôtre. Dans cette éclipse persistante mais pas encore totale, l’ubac de nos espoirs (et de nos esprits), ne cesse d’embrouiller nos rares pistes où nous nous bâtons. Hier soir, nous avons appris que deux députés de la Gauche radicale (SYRIZA) ont été agressés, le premier Angelos Meikopoulos, par les MAT (CRS) à la fin d’un match de football à Volos (en Thessalie), et le deuxième Dimitri Satroulis, plus sérieusement, par trois individus se réclamant de l’Aube dorée.