mercredi 24 octobre 2012

Les visages humains de la réalisation du film Khaos




Billet invité
Par Ana Dumitrescu

Je voulais donner quelques explications aux lecteurs du blog sur la naissance du film ainsi que du parcours effectué pour arriver jusqu'à vous.
Le 20 janvier 2012, nous atterrissions pour la première fois à Athènes. Nous c'est moi-même mais aussi Jonathan Boissay, cameraman, qui a été présent de la naissance à la sortie en salle du film. Ce nous a de l'importance car il regroupe très peu de personnes. Au total nous avons été trois (le troisième étant Sébastien Cheval qui m'aide pour diffuser le film) à travailler en permanence et en continu de la production à la distribution, sans aides et sans subventions. Ce film est le fruit de la crise, de l'urgence, de la nécessité de porter la parole et la voix des Grecs au delà des frontières, au delà des clichés. Nous ne pouvions attendre d'hypothétiques fonds pour commencer à tourner
C'était maintenant dans la gravité de la situation qu'il fallait y aller. J'ai décidé de faire un documentaire sur la crise car nous n'entendions parler que de chiffres, de banques, de dette mais jamais nous ne pouvions voir les conséquences réelles sur le quotidien de tout un chacun. Il était temps de voir enfin ces visages. Khaos, les visages humains de la crise grecque ne traite ni des causes ni des solutions mais apporte un regard, un instantané sur la situation, il laisse la place à ces petites histoires qui nous font comprendre une page de la grande Histoire qui se joue actuellement sous nos yeux. La Grèce c'est aussi ces rencontres humaines formidables que nous avons faites. Ces hommes et ces femmes dignes, qui se battent afin de garder la tête haute, de survivre ou de vivre différemment. Parmi tous ces regards, un fil les relie, tel un fil d'Ariane qui essaie de nous sortir du labyrinthe du chaos grec, ce fil c'est Panagiotis Grigoriou, un homme posé, pondéré et d'une grande humanité.
Les interventions de Panagiotis dans le film sont de deux natures: aux moments où il nous accompagnait comme un guide de cette guerre économique et ces moments d'interviews dont certaines parties sont reprises telle une voix off qui guide le spectateur. Panagiotis a découvert le film en salle le 10 octobre et nous sommes heureux qu'il ait constaté que nous avons respecté cette ambiance grecque sans en déformer ni le fond ni le propos. Nous espérons que vous aussi à travers Khaos vous allez faire ces rencontres que nous avons essayé de vous transmettre, de manière brute et fidèle. Le 20 janvier 2012 début de la découverte. Nous sommes allés en Grèce 3 fois au total, ce qui représente 1 mois et demi de tournage sur une période de 5 mois. Le dernier tournage a eu lieu le 15 mai 2012. Le film est sorti en salle le 10 octobre... Je me permets effectivement d'insister sur ce point: Nous avons distribué ce film en salle, tout en travaillant en même temps sur le montage, en contactant par téléphone chacun des cinémas, en y mettant, au départ, uniquement notre conviction et notre volonté de porter ce film sur les grands écrans.


C'est un travail purement indépendant, un travail d'initiative qui est aussi un travail d'espoir car nous pouvons faire le constat qu'en travaillant et en rassemblant des forces cela génère un résultat positif, communicatif et générateur de réflexions et de liens. Car c'est justement au nom de ces liens que nous avons fait le choix de distribuer ce film en salle. Le cinéma est le meilleur et seul endroit où l'on puisse faire des débats, rassembler les personnes, mettre en lumière et faire un focus sur la Grèce de manière différente. Le cinéma permet aussi de pouvoir montrer ce film non pas à des convaincus, mais à tout le monde, à toute personne même celle qui à la base n'est pas forcément sensibilisée sur ce qui ce passe là bas. Ce film est lieu d'échange, de compréhension, de solidarité. C'est également grâce à tous ces exploitants qui ont trouvé bon et nécessaire de mettre la Grèce à l'honneur, à l'affiche dans leur cinéma face à des grosses productions que tout cela est possible. Je tenais à les en remercier. Actuellement une centaine de salle en France vont programmer Khaos, les visages humains de la crise grecque. C'est un travail de longue haleine qui va continuer jusqu'en mars 2013. Pour ma part je me déplace afin de parler du film et de faire intervenir les personnes concernées en région pour apporter des éclaircissements sur le coté politique, économique de cette crise. Car au delà de la crise grecque, c'est une crise unitaire que nous vivons. Nous ne pouvons trouver de solution si nous dissocions la Grèce de l'Europe.
Ce film est là pour faire une passerelle entre les pays européens, de faire comprendre par le regard simple de ceux qui vivent ce désastre que nous devons être solidaires car une des solutions fondamentales de la crise est de recentrer le débat sur l'Humain et non pas sur des chiffres anonymes ou la stigmatisation de tout un peuple. Nous sommes également en train de travailler pour une distribution en Belgique, en Allemagne, en Suisse mais aussi au Canada. Le film sera diffusé dans toutes les régions de France dans au moins une salle si ce n'est plus. Vous pouvez consulter le site internet du film qui vous donnera les lieux et horaires de programmations, ainsi que les futures dates de débats. Nous nous occupons en coordination avec Panagiotis afin que ce film arrive en Grèce. Nous vous remercions pour votre patience, votre fidélité et votre compréhension. J'espère que ce billet vous a permis de mieux comprendre le pourquoi du comment de l'existence de Khaos, des conditions de travail ainsi que de l'urgence de notre démarche. Nous vous remercions d'entendre ces voix, de les porter. Nous sommes tous Grecs, plus que jamais.

Ana Dumitrescu
Réalisatrice
www.khaoslefilm.com

11 commentaires

nao a dit…

Et à quand la vente d'un cd pour vous soutenir!!!!! vite !
Merci.

Pierre a dit…

Question futile que je n'ai pas posée lors de la projection à laquelle je me suis rendu : pourquoi avoir titré Khaos et non Chaos ?
Par ailleurs, cela a transpiré lors de ce premier débat au cinéma La Clef où j'étais présent, face à un public essentiellement intéressé par la Grèce, vous aviez l'air presque blessée (le terme est exagéré) qu'on ne vous pose pas de question sur "le film", insistant pour rappeler à quel point sa réalisation et sa diffusion relèvent de la prouesse. C'est compréhensible et touchant : vous expliquez bien le risque pris. D'un autre côté, c'est un peu paradoxal car, quand bien même vous l'auriez tourné avec vos pieds – ce qui n'aurait pas manqué d'intéresser les professionnels – c'est encore le résultat projeté qui nous aurait intéressé. Pour le public, pour moi, votre réussite est le film et ce qu'il véhicule. Et c'est parce qu'on ne voit pas qu'il a été fait à deux ou trois, monté à toute vitesse et diffusé à la force du poignet qu'il est réussi. Dit autrement, les héros de votre film, par la grâce de vos images, resteront les Grecs eux-mêmes et non l'équipe de tournage. Et je crois bien que tous vous en sont reconnaissants.

Anonyme a dit…

Κυριε Γρηγοριου,

Παρακολουθω το μπλογκ σας για πολυ χρονικο διαστημα. Συνχαριτηρια!!! Οταν ερθει της Κυριας Δουμιτρεσκου ντονιουμαντερ στο Μοντρεαλ, θα ηθελα παρα πολυ να το δουμε...

Ευχαρηστω Πολυ!!!

Βαγγελης Σκοταδης

Bibi a dit…

Bonjour
Pourquoi la date de fin mars 2013 comme terme d'un travail de longue haleine?
Et que sous-tend l'urgence de votre démarche?

J'espère que ces questions ne vous froisseront pas, je ne les formule pas du tout dans ce but, mais seulement parce que ces deux points m'interpellent et que je ne sais pas encore si je pourrais vous les poser lors d'un débat.

Bravo pour votre démarche, ce film est plus qu'utile.

Je trouve qu'il eût mérité plus d'interviews télé et radio pour les "humains de la réalisation".

Lasse cependant que tant ne soit qu'effleuré! J'ai regardé le "28 minutes" d'Arte, et entendu Panagiotis Grigoriou dire que la Grèce était après la crise (non textuel), et ne pas pouvoir expliquer son propos, faute de temps, faute d'oreilles, que sais-je...

Merci pour votre billet, et merci pour KHAOS

Anonyme a dit…

Question idiote (je dis idiote car sa réponse peut sembler logique) : pourquoi ne pas diffuser le film sur les réseaux sociaux, les sites comme Youtube / Daylimotion et autres sous license XCCCXX ?

Après tous votre but n'est il pas de montrer ce qu'est la crise Grecque en dehors des sentiers balisés de notre société ?

Le web n'a-t-il déjà pas prouvé qu'il peut être LE moyen par lequel nous le peuple pouvons communiquer / débattre librement ?

Ne serait-ce pas un plus pour votre film ?

Dans tous les cas, merci de l'avoir fait !

Bien à vous.

Anonyme a dit…

Je voulais dire "Lice Creative Commons".

Désolé.

Solidarité a dit…

J'ai vu votre film et il m'a beaucoup plu puisqu'on découvre réellement le quotidien des Grecs et leur souffrance.
Cela m'apparait important puisque beaucoup de Français ignorent (ou ne veulent pas voir cette souffrance) comme l'illustre cet article: http://lespoir.jimdo.com/2012/10/25/les-forumeurs-de-boursorama-%C3%A9voquent-la-crise-grecque-bienvenue-chez-les-beaufs/

J'aurais cependant une petite question à vous poser. Pourquoi n'avoir pas essayé de plus "politiser" le film en le centrant davantage sur le combat de Syriza et de Tsipras, qui a l'air d'être un remarquable orateur. L'analyse de l'émergence d'Aube Dorée aurait, à mon avis, mérité d'être plus creusée. Mais félicitations tout de même car votre travail est remarquable.

pierre grandmonde a dit…

J'attends avec impatience le projection à Aix en Provence le 3 janvier, un débat est prévu avec Yanis Youlountas et toute personne ayant participé à ce film sera la bienvenue pour co animer le débat et répondre aux questions des spectateurs.

Jonathan Boissay a dit…

Bonjour,
Voici les rencontres prévues autour du film Khaos.
Ce programme peut être modifié jusqu'au dernier moment.

Jonathan Boissay
Responsable technique

Octobre / Novembre
- mardi 30 octobre 2012 - Castillet, Perpignan (66) - 19h
Débat en partenariat avec le collectif "Stop Austérité 66"
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)
Lien

- mercredi 31 octobre 2012 - Ciné-Mistral, Frontignan (34) - 21h
Débat animé par ATTAC Sète Bassin de Thau
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- lundi 12 novembre 2012 - Ciné-City, Troyes (10) - 20h
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)
Lien

- mardi 13 novembre 2012 - Utopia Saint-Siméon, Bordeaux (33) - 20h30
Soirée-débat "Sursaut contre le chaos ?"
Organisée par ATTAC 33
Projection suivie d'un débat avec Ana Dumitrescu (réalisatrice) et Jean-Marie Harribey (économique, membre du conseil scientifique d'ATTAC et co-président des économistes atterrés)
Lien

- mercredi 14 novembre 2012 - Utopia, Toulouse (31)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- jeudi 15 novembre 2012 - Cinéma Rex, Brive (19) - 20h
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)
En partenariat avec l'association franco-héllénique de Corrèze
Lien

- vendredi 16 novembre 2012 - Ciné-Jade, Saint-Brévin-des-Pins (44) - 20h30
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)
Lien

- samedi 17 novembre 2012 - Le Dietrich, Poititers (86) - 18h30
Rencontre avec l'équipe du film, animé par le Collectif Poitevin contre la dette (CAC 86)
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- dimanche 18 novembre 2012 - L'Escurial, Paris (75)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- lundi 19 novembre 2012 - Cinémovida, Châteauroux (18)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mardi 20 novembre 2012 - La Palette, Tournus (71)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mardi 20 novembre 2012 - Espace Culturel 500, Grasse (06)

- du mercredi 21 au samedi 24 novembre 2012 - XIVe édition des Rencontres des cinémas d'Europe, Aubenas (07)
Rencontre le 21 avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)
Lien

- jeudi 22 novembre 2012 - Les Vans (07)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- vendredi 23 novembre 2012 - Le Regain, Barjac (07)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- dimanche 25 novembre 2012 - Utopia Diagonal, Montpellier (34) - 10h30
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- dimanche 25 novembre 2012 - Utopia Avignon (84) - 18h
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mardi 27 novembre 2012 - Cinémovida César, Apt (84)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mercredi 28 novembre 2012 - Le Lido, Manosque (84)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- jeudi 29 novembre 2012 - Les Arcades, Salon de Provence (13)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- vendredi 30 novembre 2012 - Les Arcades, Alès (30)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

Jonathan Boissay a dit…

Et les mois suivants :


- lundi 3 décembre 2012 - Les Variétés, Marseille (13)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mercredi 5 décembre 2012 - Rex, Abbeville (60)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- vendredi 7 décembre 2012 - La Ferrière (85)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- samedi 8 décembre 2012 - Le Studio, Bastia (2B)

- mercredi 12 décembre 2012 - Cinoche, Ris-Orangis (91)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mercredi 12 décembre 2012 - Villard Bonnot
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

- mercredi 19 décembre 2012 - Le Méliès, Pau (91)
Rencontre avec l'équipe du film
En présence de Ana Dumitrescu (réalisatrice)

Jonathan Boissay a dit…

Attention : Ce qui est affiché est hors programmation classique (sans débats), à suivre tous les lundis soirs sur le site internet : www.khaoslefilm.com dans la rubrique Séances/Programmation

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...