mardi 23 octobre 2012

Argentine



La Grèce et l’Attique effacées sous les nuages hier, le spectacle à l’atterrissage était finalement beau, et je dirais même significatif. Après deux semaines passées à Paris deux "grosses semaines" comme on dit au pays du travail existant, le blog retrouve sa vie habituelle, racontant nos petites et grandes mortes mais aussi les signes de vie, de courage et de résistance.



* Photo de couverture: Vue de l'île de Poros, le 22 octobre