Greek Crisis

vendredi 7 septembre 2012

“La guerre totale”



Certains concepts ont parfois la vie longue et tumultueuse. Ce jeudi, l'hebdomadaire politique “Epikaira” consacre sa “Une” à la “guerre totale”, dessin à l'appui, c'est symboliquement Verdun et Stalingrad à la fois, la dette en prime, remplaçant... dignement le barbelé, et le no man's land, en lieu et place de la cohésion sociale.



* Photo de couverture: “La Guerre totale”, Epikaira du 6 septembre