dimanche 9 septembre 2012

Floraisons extraordinaires



On a fait observer depuis longtemps que “(le) héros de la tragédie, emporté par son hubris, est évidement le peuple athénien (...)” (Cornelius Castoriadis, Thucydide, la force et le droit), et nous y sommes toujours et encore. Puis, des décennies durant, le despotisme culturel du Zeitgeist issu d'une certaine “spiritualité de masse”, a fini par dévorer tout sens critique et peut-être bien, tout sens.



* Photo de couverture: Manifestation. Salonique, le 8 septembre (Source: inews.gr)

8 commentaires

Anonyme a dit…

En passant ...

A propos de Cornelius Castoriadis :

"Se reposer ou être libre"

" Là bas si j'y suis " Emission redif du 10/09/2o12
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2523

Cré-@ctivement votre

El Sinsé

vbjcdkjsckjsbkd a dit…

D'autant plus que... la Gauche, premier parti de l'opposition [SYRIZA, le parti de la Gauche radicale], est en train de quémander un rendez-vous auprès des mandarins Européens.

Pour contribuer au débat interne à ΣΥΡΙΖΑ, je ne pense qu'il soit pertinent de demander quoique ce soit à une organisation qui s'est bâtie sur la dissimulation et dont les représentants non-élus et tricheurs patentés n'ont pas respectés le résultat clair de plusieurs référendums que ce soit en Irlande, aux Pays-Bas et en France.


vbjcdkjsckjsbkd a dit…

Et pour faire le lien avec les néo-nazis de l'Aube soit disant dorée : Comment faire confiance à une organisation dont le premier président de la Commission Européenne était le juriste Walter Hallstein ?


Extrait de la notice biographique de Walter Hallstein sur wikipedia.de : https://de.wikipedia.org/wiki/Walter_Hallstein
Von 1930 bis 1941 war Hallstein ordentlicher Professor für Privat- und Gesellschaftsrecht an der Universität Rostock. Er war Mitglied des NS-Rechtswahrerbundes, der Nationalsozialistischen Volkswohlfahrt, des NS-Luftschutzbundes und des NS-Dozentenbundes.

Traduction :
De 1930 à 1941 Hallstein était un professeur à temps plein pour le droit privé et d'entreprise à l'Université de Rostock. Il était un membre de la Ligue Nationale-Socialiste des juristes, du Bien-être populaire National-Socialiste, de l'Agence de Protection anti-aérienne nazi et membre de la Fédération Nationale des  Enseignants National-Socialiste.

vbjcdkjsckjsbkd a dit…

D'ailleurs, pour nouvelle preuve, si il en fallait une de la duplicité de l'Organisation européiste de Bruxelles, la direction du Parti de la Gauche Européenne vient de recevoir encore un autre camouflet cinglant de plus que les refus répétés de rencontres entre elle et ceux de l'organisation européiste de Bruxelles. La direction du Parti de la Gauche Européenne croyait naïvement que la Commission Européenne lui laisserait un espace politique par le biais d'une Initiative Citoyenne Européenne dont l'ex-député européen Francis Wurtz se fait l'écho dans billet de blog ici :

http://franciswurtz.net/2012/07/26/un-million-deuropeens-en-campagne/

Pour résumer :
Le 26 juillet, Francis Wurtz annonçait le dépôt d'un projet d'Initiative Citoyenne Européenne ( un gadget attrape-gogo ) qui demandait la création d’une banque publique européenne exclusivement axée sur le financement,à taux quasi-nuls,de projets créateurs d’emplois, socialement utiles, favorisant la promotion de services publics et la défense de l’environnement. L'échéance finale pour l'enregistrement de ce projet d'I.C.E. était fixé à la date du 7 septembre.

Ce projet de la direction du Parti de Gauche Européenne a tout simplement été retoqué par la Commission dite Européenne. Il n'y aura pas de campagne de pétitions dans le cadre souhaité par la direction du Parti de Gauche Européenne.

D'ailleurs la Commission Européenne précise tout en bas d'une de ses pages consacrée au fameux droit d'Initiative Européenne : « Que se passe-t-il si la Commission décide de ne pas donner suite à une initiative citoyenne ? Existe-t-il des moyens de recours ?
NON: contrairement aux décisions portant sur l’enregistrement, cette décision de la Commission se fonde sur une analyse politique du fond de l’initiative et ne peut pas faire l’objet d’une procédure d’appel.
En tant qu’initiative visant à mettre certains sujets à l’ordre du jour, l’initiative citoyenne oblige la Commission à examiner sérieusement les requêtes des citoyens, mais pas à prendre des mesures pour les satisfaire. »
Fin de citation

vbjcdkjsckjsbkd a dit…

Cela me fait plaisir que les grecs se remettent à lutter contre l'euro-austérité pour vivre dignement. À nous d'agir à notre manière ici en France contre les traités qui nous maltraitent et pour la dissolution de l'UE. Je suis content comme vous que Monsieur Panagiotis, à qui j'adresse mes compliments pour ce blog lutteur et courageux, que le drapeau allemand ait été épargné, car ce n'est pas le peuple allemand qui impose l'Union Européenne à la Grèce et j'ai toujours trouvé belles et justes ces paroles de la Résistance : « je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand. »

José a dit…

Merci pour cet état des lieux d'une Grèce oubliée ici des grands médias.
Les méthodes de l'Aube Dorée nous rappellent des événements d'un autre siècle. Qu'en est-il de leur accoutrement, ont-ils déjà sauté le pas vers un genre d'uniforme?

Panagiotis Grigoriou a dit…

Bonjour,
je vous remercie pour vos commentaires et idées exposées. L'euro-austérité est d'abord... un problème central et il faut le comprendre ! Puis, oui, les Aubedoriens portent une sorte d'uniforme, treillis et blouse noire...

Merci

Anonyme a dit…

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi les 99% qui sont obligés de travailler, ne s'assoient pas, et prouvent par leur inactivité qu'ils sont déterminés à attendre que ceux qui se prennent pour les gouvernants leur proposent quelque chose de satisfaisant.
Je me trompe peut-être mais le travail était fait pour permettre qu'un jour la richesse et les ressources soient réparties équitablement à tous les humains sur la planète. C'est pour ça qu'on a proposé un revenu de base inconditionnel dès la naissance de tout être humain. Qu'il soit appelé "revenu d'existence" ou de vie ou Universel c'est le but. L'être humain ne doit plus subir le joug économique nulle part sur la terre.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...