Greek Crisis

mercredi 22 août 2012

Les antennes de la crise



La crise c'est de l'inachevé permanent à travers une architecture du nuisible durable. On s'y habitue et on lutte alors comme on peut, sauf qu'on ne peut plus vraiment grand chose visiblement. Il y a qu'à observer certaines constructions hôtelières inachevées et structurellement “par-esthétiques” sur l'île d'Egine où nous avons marqué une deuxième pose pendant le périple du retour depuis Hydra... ses chats et ses CRS, par un vent de force 7 et une mer bien agitée à l'exception du Nord d'Egine.



* Photo de couverture: Antenne illégale (?). Athènes, le 21 août