mercredi 1 août 2012

Cyclades



Vue des îles, la crise s'atténue jusqu'à disparaître dans la grande bleue. C'est à la fois une illusion d'optique dont les limites se dessinent par les “activités” humaines, et une réalité décidément diachronique et en somme toute simple: la mer Égée en a vu d'autres, crises ou civilisations, ce qui en reviendrait pratiquement à une presque tautologie car il n'y a pas de civilisation sans crise(s).



* Photo de couverture: Hermoupolis. Syros, le 30 juillet