dimanche 24 juin 2012

“Tsiprologies”



Les apparences et les humeurs du temps ont changé. Les médias, les “analystes”, les “catastrophologues”, les dignitaires de Bruxelles, le personnel politique des grands pays de l'U.E. ainsi que mon ami S.P. l'instituteur, ont mis la pédale douce. Les dépêches en temps réel et différé redeviennent “positives”, les perspectives économiques...



* Photo de couverture: Elefterotypia, du 23 juin 2012