jeudi 14 juin 2012

Système d'exploitation “eurosoft”



À quatre jours des élections tout se désintègre. Le réel et ses perceptions, notre doxa politique ainsi que tous ses paradoxes réunis, désormais mis à nu. On nous “prépare” pour l'installation de la nouvelle version du système d'exploitation “eurosoft”, le formatage serait en cours.



* Photo de couverture: Campagne électorale. Athènes, le 12 juin 2012

25 commentaires

Katerina a dit…

Kaliméra Panagioti,

hier soir, au Théâtre de la Ville à Paris, Angélique Ionatos nous-vous a souhaité du courage et à chanté (entre autres) "a capella" Romiosini..
Moments achroniques en effet, hors de la portée du système et qu'il faut savourer.
Portez-vous bien, nous sommes suspendus à vos mots

Célia a dit…

Syriza pourrait-elle, sans quitter l'euro, mettre en place une monnaie complémentaire (http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_compl%C3%A9mentaire) ? Histoire de relancer les échanges à l'intérieur de la Grèce sans pâtir de la fuite de l'argent des riches, et ce le temps qu'il faut pour rétablir le système fiscal...

Jean-Baptiste Billé a dit…

Kalispéra Panagioti,
Comme je suis d'accord avec Katerina qui s'exprime plus haut ! Quand on voit ce concert des sublimes Angélique Ionatos et Katerina Fotinaki, on ne peut qu'avoir l'espoir que "les rêves prendront leur revanche" ! Pour ceux qui auraient raté ce moment magnifique, Mediapart donne accès à la vidéo. Merci aux artistes, Angélique, Katerina, et les autres, dont Mikis Theodorakis calomnié ces jours-ci... Et merci encore et encore à Panagiotis dont les chroniques informées, subtiles et engagées sont devenues depuis des mois indispensables. Bon courage à tous les Grecs qui résistent, nous sommes très nombreux à être "avec vous" ! Avec toute mon amitié.

Anonyme a dit…

oui profitons du moment car ce qui se prépare n'est même pas imaginable car nouveau et approche le moment où nous allons vous rejoindre (espagne, italie et..france)de toute facon l'euro va faire plouf et vous allez peut être nous montrer le chemin
A force de petits raccommodages successifs nos petits présidents qui se permettent d'interferer dans votre vote( notre président normal a du être envoyé à la place de merkel trop "droite dans ses bottes",mais j'espère avec l'effet contraire à celui souhaité, savent déjà que l'europe conçue comme elle est ne peut pas continuer.
c'est comme un enfant qui voit passer les pompiers et crie "un incendie, un incendie"
Si nous nous sommes pas idiots, c'est peut être une possibilité de réfléchir à d'autres formes de société en partant du respect de l'homme , de ses besoins et de modifier notre comportement par rapport à notre terre.

Pierre Rode a dit…

Suivi par ses apôtres et, déjà, une foule, Jésus avance et rencontre un vieil homme qui pleure.
– Vieil homme, dis-moi, pourquoi pleures-tu ?
– Jésus, je suis né paralytique et vais bientôt mourir sans avoir jamais marché !
– Crois en moi et marche.
Le vieil homme se lève, et marche "Hosanna ! Hosanna !" s'écrie la foule agenouillée
La scène se reproduit plus loin avec une vieille femme. Et les "Hosanna !" résonnent à nouveau. La procession se remet en marche et Jésus aperçoit alors un jeune homme, très beau, assis mais l'air en bonne santé, et qui ne contient pas ses sanglots. Jésus s'en approche.
– Dis-moi, jeune homme, pourquoi pleures-tu ?
– Je suis Grec, Jésus, et mon pays est en crise !
Alors, Jésus s'assoit à ses côtés, et ils pleurent ensemble.

Question : il y a-t-il de l'humour en Grèce sur le memorendum, la crise ? Quelles blagues se raconte-t-on quand c'est la guerre ?

Anonyme a dit…

Kalinichta,

MDR ! Chez moi, il se dit que la Grèce a une culture d'avance et que les "bochs" ne sont simplement pas assez subtiles pour comprendre... Mais tout humour a ses limites ! Que dire pour nos amis Egyptiens ou Iraniens ou Irakiens...

Et dire qu'il y a des braves gens partout !

Tenez... L'angoisse de l'inconnu sera passée bientôt !

Au plaisir de vous lire...
BAV
L'Emmerdeur

Anonyme a dit…

Y a-t'il des mouvements sociaux genre assemblée a niveau local qui se forment?

Anonyme a dit…

Les heures sont longues en attendant le vote............

Panagiotis Grigoriou a dit…

Bonjour

Eh bien oui, initiés par le "mouvement des places" mais ce type de "démocratie locale" est en perte de vitesse pour l'instant et de toute façon incapable d'apporter des réponses au-delà d'un seuil dans la prise des décisions. Pour l'instant la grande polarisation c'est gauche-droite.

Panagiotis Grigoriou a dit…

Merci pour vos messages, si je ne réponds pas toujours en ce moment c'est par manque de temps !

C'est ce temps de l'histoire qui s'accélère.

Encore merci

Anonyme a dit…

peuple grec il est temps de croire en vous seul!votre histoire est d'une beautée infinie,vos monuments aussi et votre pays est d'une beautée spectaculaire,il est plus urgent de vous réunir tous est de reprendre le destin et la politique de votre pays à votre propre compte sans attendre quoi que ce soit de vos politiques, la democratie athénienne a fonctionnée pendant plus de deux cents ans avec le peuple et pour le peuple sans avoir recours aux riches ou à des gens comrupus,votre salut ne viendra que par vous ! je pense sans vouloir vous commandez, qu' il est temps absolument de chassé ses politiques ,qui vont sinon vous conduire à la déroute! vous vous devez pour vos enfants vos anciens de reprendre ce qui vous appartient de droit votre libertée de pensée ! je sais que je ne suis qu'un ouvrier avec peu de connaissance mais si la france doit suivre le meme chemin je vous garanti que je serais impitoyable avec ceux qui nous aurons mentis ! enfin pour abrégé mon monologue, ne vous preoccupez pas de ce que l'europe ou les bancocrates vous dictes par les medias vendu au sytème ,car tout ce que vous voyez à la tv ne correspond qu'a de la propagande pour vous travaillez l'esprit et vous empéchez de pensée par vous meme! je vous en conjure regnagnée votre indépendence et votre libertée sinon je ne sais pas ce qu'il se passera pour votre peuple mais je crains le pire.

Anonyme a dit…

Cette intervention de François Hollande dont vous parlez n'a pas du tout été médiatisée en France. Mais c'est vraiment typique du PS parti des social-traitres dont on peut résumer ainsi la politique : "Ils ne disent pas ce qu'ils font et ils ne font pas ce qu'ils disent". Le PS islandais a eu la même attitude, exhortant les citoyens islandais à rembourser la dette. Heureusement l'Islande est une VRAIE démocratie et c'est par referendum que le peuple a voté par deux fois contre le remboursement de la dette. Les banquiers anglais et hollandais, principaux créanciers de l'Islande, sont furieux mais bon entre la misère du peuple et le manque à gagner des banques, il faut être la dernière des crapules pour hésiter ne serait-ce qu'une seconde.
J'espère pour les Grecs qu'Alexis Tsipras sera élu et qu'il aura les couilles de restructurer la dette de manière unilatérale. S'il fait ça les partenaires européens seront bien obligés de négocier. Ils arrêteront d'imposer cette politique d'austérité imbécile qui a provoqué la crise de 1929.
Enfin il ne faut pas oublier que l'économie n'est pas une science et encore moins une divinité dont nous serions les esclaves. Le politique doit primer sur l'économie. L'économie trouve toujours son chemin, je ne me fais pas de souci pour elle.

Denderman a dit…

"Oui moullande" ou "non maisrkel" ? That is the question. Le oui moullande serait une victoire pour l' Eurobankratie du Nord qui depuis le début a leurré le Sud sur un air de flûte enchantée : "Consommez (nos produits uniformisés) maintenant payez après (avec les intérêts)". Resultat : par exemple au Portugal : disparition en quelques années de produits de consommation de base locaux traditionnels et de qualité , fromages, conserves,salaisons, beurre, fruits, dans l'épicerie ou supérette du coin, en échange de produits déversés du Nord dans allées des temples de la "grande distribution" en barquette de plastique ou prétranchés sous vide et conservateurs. Si le non Grec est un peu "non maisrkel" à ça,je comprends. NB Au Portugal, on recommence à consommer local, même non-calibré normes UE.

corinne a dit…

ah oui ça fait du bien de rire, nom de zeus, que nous reste-t-il ? le rire et l'imagination

corinne a dit…

vos textes sont saisissants, merci

Anonyme a dit…

merci pour ces billets et ce blog, que je lis très régulièrement. Je suis en train de lire "la stratégie des chocs" de Naomie Klein, et ça donne une grille d'interprétation très claire de ce qui se passe en Europe, surtout en Grèce.

Okeanos a dit…

Naomi Klein a été interviewée par l'équipe de Catastroika (que tout le monde devrait regarder). OkeaNews a retranscrit une partie de l'interview par la : http://www.okeanews.fr/strategie-choc-grece-interview-naomi-klein/

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas ceux qui vont voter Nouvelle Démocratie (la continuitée au sein de l'Europe) alors que l'Europe viens de vous enlever la démocratie...

titus a dit…

Il faut regarder a Buenos Aires, le jour aprés la fermeture de banques... Le gens san pouvoir retirer leur argent, san travail, sans rien.... De reseuax de changes de marchandise sans argent, pour se changer nourriture, boulot, service, etc.
Sans argent, ils reussirent a faire bouger le minimum,jusqau produire une monnai alternative. Pendent six mois, 1milion et demi des personne ont reussi a travaller-commercer des bien primaires avec de l'argent alternative..

voir:
http://selvasorg.blogspot.com/2011/10/il-successo-delle-monete-alternative-in.html

BA a dit…

Samedi 16 juin 2012 :

Allemagne : un responsable conservateur lance un avertissement aux Grecs.

L'un des responsables conservateurs allemands, Wolfgang Bosbach, a estimé samedi que si la gauche radicale grecque l'emporte lors des élections de dimanche, la sortie de la Grèce de la zone euro ne "sera qu'une question de temps".

"Si la gauche radicale s'obstine à dire qu'elle souhaite avoir les aides des autres pays de la zone euro dans leur intégralité mais qu'elle ne veut pas apporter de contreparties, alors ce ne sera qu'une question de temps avant que la Grèce ne sorte" de la zone euro, a souligné M. Bosbach, président de la commission des Affaires intérieures à la chambre des députés, et proche de la chancelière Angela Merkel.

Ce responsable de l'Union démocrate-chrétienne (CDU) assure en outre qu'indépendamment du vote de dimanche, la Grèce ne remplit pas les conditions pour être membre de la zone euro.

"Il manque au pays le dynamisme de son économie, de la compétitivité et une administration efficace. Et ce ne sont pas les nouveaux milliards d'aide qui vont changer ça fondamentalement", a souligné M. Bosbach dans l'édition dominicale du "Frankfurter Allgemeine Zeitung", selon des extraits diffusés samedi.

Selon lui, toutefois, une sortie éventuelle de la Grèce ne sera pas décidée "dans les semaines à venir" mais l'Europe devra aider le pays économiquement dans la phase de transition.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/afp-00449674-allemagne-un-responsable-conservateur-lance-un-avertissement-aux-grecs-334541.php

Dedi a dit…

à ce lien: une conférence du Dr Mattias Rath, spécialiste en médecine nutritionnelle et cellulaire qui par ses recherches historiques bien documentées explique le processus de la création de l´UE et de sa conquête par le cartel Pharmaceutique depuis peu avant la mise de pouvoir de Hitler jusqu´à nos jours.Il n´y aucune politique pour vaincre cela mais qu´une prise de conscience populaire pour pouvoir agir solidairement de manière adéquate et avec des moyens alternatifs.Autrement dit la Résistance.Ce qui se décidera au RIO+20 servira de tremplin pour une prise de pouvoir par ces cartels sur toutes les ressources naturelles de l´occident, du nord au sud, aux dépends des gouvernements impuissants voire compatissants.La grèce n´est réellement qu´un Laboratoire et ne sert que de référence pour ce qui se prépare à une plus grande échelle.De ce qui se passera en Grèce maintenant et ensuite à ce RIO+20 dépendra notre avenir.Nous sommes à un moment clé de l´histoire, qu´on en soit bien tous conscients. http://www.dailymotion.com/video/xgfe4i_les-magouilles-de-l-industrie-pharmaceutique-dr-rath-1-4_lifestyle

Michel a dit…

L'Europe vient de prêter 100 Milliards d'euros à l'Espagne sans contrepartie. Deux poids deux mesures...
Cependant ils font les gros bras, ceux de la troïka, mais que le Peuple Grec s'avance sur la voie citoyenne, et nous verrons, ceux de la troïka seront moins arrogants pour pouvoir récupérer le maximum pour les banques..

Pour Panagiotis Grigoriou : serait-il possible d'avoir des infos dimanche soir. Merci

corinne a dit…

fête des pères demain, nos pères qui se sont battus pour une certaine liberté de l'Europe... où sont les alliés dans cette guerre ?

nao a dit…

Je suis votre blog depuis quelques mois et je vous remercie d'exposer votre point de vue si juste , point de vue qui me , qui nous permet de découvrir une image "plus" réaliste de l'identité grecque et de ce que vous vivez, supportez,... De la petite France d'où je vous écris,je ne peux pas grand chose pour vous mais sachez que je partage votre combat et vos appréciations d'ici et d'ailleurs, sachez que tous les français ne sont pas tous ignorants et aveugles . Vive la Grèce et que la Victoire de l'humain l'emporte sur la bancodécomposition!!!! je suis de tout coeur avec vous!!!!!!

Anonyme a dit…

"La chancelière allemande Angela Merkel a appelé samedi les Grecs à voter pour la discipline budgétaire, en clair la droite....."

Vous allez obéir???

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...