mardi 26 juin 2012

“Rapanades”



Vassilis Rapanos, l'ancien président de la Banque nationale de Grèce, a donné sa démission ce lundi (25/06), et officiellement, cette première défection d'un officier du nouvel équipage du navire... Hellenic est motivée ou “motivée” par des raisons de santé. Antonis Samaras le capitaine, victime d'un décollement de la rétine...



* Photo de couverture: “Animaux domestiqués ou semi-domestiqués”. Ile de Mytilène, 2011

14 commentaires

Anonyme a dit…

Savez vous pour quelle raison l'Aube dorée a choisi ce nom qui est celui d'une sorte de secte dirigée un temps par William Butler Yeats, la Golden dawn ?

Axelle Frebutte a dit…

Certains textes de Gerges SEFERIS, prix Nobel de littérature en 1963 sont troublants :

"...Pendant ce temps la Grèce voyage
et nous n’en savons rien, nous ne savons pas que,
tous, nous sommes marins sans emploi
et nous ne savons pas combien le port est amer
quand tous les bateaux sont partis.
Où que me porte mon voyage, la Grèce me blesse

...Pendant ce temps, la Grèce voyage, voyage toujours.
Et si la mer Egée se fleurit de cadavres,
ce sont les corps de ceux qui voulurent rattraper à la nage
le grand navire.
Où que me porte mon voyage, la Grèce me blesse.

Le Pirée s’obscurcit
les bateaux sifflent, ils sifflent sans arrêt
mais sur le quai nul cabestan ne bouge,
nulle chaîne mouillée n’a scintillé dans l’ultime éclat
du soleil qui décline.
Où que me porte mon voyage, la Grèce me blesse.

Rideaux de montagnes, archipels,
granite dénudé ...
le bateau qui s’avance s’appelle
Agonie ...."


Ou encore...Extrat de "Hommes" :
"…On nous disait, vous vaincrez quand vous vous soumettrez.
Nous nous sommes soumis et nous avons trouvé la cendre.
On nous disait, vous vaincrez quand vous aurez aimé.
Nous avons aimé et nous avons trouvé la cendre.
On nous disait, vous vaincrez quand vous aurez abandonné votre vie.
Nous avons abandonné notre vie et nous avons trouvé la cendre.
Nous avons trouvé la cendre.
Il ne nous reste plus qu’à retrouver notre vie maintenant que nous n’avons plus rien."

Et pour finir sur une note moins sombre, un extrait de son discours à Stockolm en 1963 :
« J’appartiens à un petit pays. C’est un promontoire rocheux dans la Méditerranée, qui n’a pour lui que l’effort de son peuple, la mer et la lumière du soleil. C’est un petit pays mais sa tradition est immense. Ce qui la caractérise, c’est qu’elle s’est transmise à nous sans interruption. La langue grecque n’a jamais cessé d’être parlée. Elle a subi les altérations que subit toute chose vivante. Mais elle n’est marquée d’aucune faille. Ce qui caractérise encore cette tradition, c’est l’amour de l’humain ; la justice est sa règle. Dans ce monde qui va se rétrécissant, chacun de nous a besoin de tous les autres. Nous devons chercher l’homme partout où il se trouve. »

... La Grèce nous blesse...tellement nous l'aimons...

Volkmar a dit…

Pourquoi "Reichsmarine" ? Quel est le sens de ce mot?

Jacoti a dit…

Source Wikipedia:
La Reichsmarine est la dénomination de la marine de guerre allemande entre 1922 et 1935 ; elle succède à la Kaiserliche Marine. Après la création de la Wehrmacht en 1935, elle prend la dénomination de Kriegsmarine. Le ministère du Reich à la Guerre chapeaute l'ensemble.

Jacoti a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Jacoti a dit…

Un article de Paul Jorion ;

« KANT AVAIT RAISON ! »

Lire dans sa totalité sur:

http://www.pauljorion.com/blog/?p=38719

Il me semble important de mettre l’accent sur la possibilité de généralisation des mesures proposées. C’est Martin Wolf qui dans une tribune libre du Financial Times (*) avait attiré l’accent sur le fait que les Allemands (compatriotes pourtant de Kant) semblaient avoir perdu de vue l’impératif catégorique kantien en demandant aux autres nations de la zone euro de devenir exportatrices nettes à l’instar de l’Allemagne. Il y a là une erreur logique : toutes les nations ne peuvent être exportatrices nettes, si certaines sont exportatrices nettes, il faut que d’autres soient importatrices nettes et personne ne peut alors en blâmer ces dernières.

Toutatis a dit…

Très drôle, un ministre "socialiste", armateur, dirigeant une société dont le siège est installé aux îles Marshall. Ah ces Grecs...

Pardon, j'avais oublié qu'on en eu un, "socialiste", président du FMI, et un autre est présient de l'OMC.....

Anonyme a dit…

Vernicos n'est pas membre du PASOK

Namurois a dit…

Il y a un reportage qui est passé sur la BBC3, hier. Il repassera encore. Pour ceux qui voudraient le regarder, et il en vaut réellement la peine, j'ai repris le lien de la grille des programmes de la BBC et le link vers le reportage(1 heure)
http://labullelibertaire.blogspot.be/2012/06/ca-se-passe-pres-de-chez-vous.html
Si vous n'êtes pas grec, il faut visionner ce reportage qui est à 1000 lieues de la propagande qu'on nous sert en boucle!

Anonyme a dit…

je vous communique cet article des invites de MEDIAPART
23/06/2012, 16:36 | par MARIE CAROLINE PORTEU MEDIAPART
Il y a des enjeux majeurs en ce moment et un Hold UP historique en train de se faire en Grèce . Ce serait bien que tout le monde en parle . Cela démontre de plus l'inanité de la libéralisation du marché de l'énergie Européen
Trop c'est trop j'accuse
http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/230612/trop-cest-trop-jaccuse

Anonyme a dit…

Bonjour

Juste en passant :
"Syriza est un mouvement emblématique pour toute l'Europe". Entretien avec David Harvey

http://www.contretemps.eu/fr/interviews/syriza-est-mouvement-embl%C3%A9matique-toute-leurope-entretien-david-harvey-3

Cré-@ctivement votre
El Sinsé

Anonyme a dit…

Cher Panagiotis,
Peut-être suis-je un peu hors sujet, mais je vous communique ce lien vers un article qui démonte bien le hold-up crapuleux en passe d'être opéré contre les intérêts grecs sur les gisements de pétrole de la mer Égée :
http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/230612/trop-cest-trop-jaccuse
Action conjointe de la Troïka et des pétroliers multinationaux.

Si je ne vous apprends rien, pardonnez-moi ; sinon, ne serait-ce pas une information à mettre à la une de la presse grecque, s'il reste des journaux libres ?

Merci une fois de plus pour chacun des billets de votre blog.
Dominique Gerin

Anonyme a dit…

Ah !... je n'avais pas vu le commentaire de l'anonyme le 28/06 à 12h01...
Tant mieux ! il faut que ce billet de M.-C. Porteu se répande comme un traînée de poudre

“Je veux dit l'enfant grec, dit l'enfant aux yeux bleus,
Je veux de la poudre et des balles !”

Bon. Ce ne sont peut-être pas les meilleurs vers de Victor Hugo, mais ils sont parfaitement clairs !
Dominique Gerin

Magne a dit…

Tout le monde en Grèce est au courant .....en plus vu ou il est est la Grèce n'a pas à elle seule la technologie pour aller le chercher de plus on est encore plutôt au stade de la prospective qu'autre chose alors les théoriciens du complot ......

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...