lundi 4 juin 2012

Égée



La Mémorandocratie ces derniers jours, s'apparente à un château branlant, tandis qu'en dehors de la Baronnie et pour ce qui est de la “construction” européenne, la grande auberge devient décidément espagnole, sans compter sur les spéculateurs qui donneraient trois moins à l'euro, guère davantage, pour... se sauver. Et aux Grecs ?

7 commentaires

Magne a dit…

je confirme Karthaia vaut le déplacement meme si on n'a pas de voilier c'est un très belle ballade , allez on vous quitte on va dépenser des sous en Grèce

Simone Le Baron a dit…

Mon cher Panagioti, de quelle baronnie parles-tu ???? je commence à me poser des questions !!!!
Petit clin d'oeil, juste pour te rappeler que je te lis régulièrement.

Simone LE BARON !!!

Anonyme a dit…

ça fait mal de vous lire, j'ai aimé la Grèce quand elle avait le goût de la simplicité, de ses ports à pécheurs, de ses ruelles fraiches, des vieux sur leurs ânes, de ses champs d'olivier tordus, mais ce n'était qu'une carte postale, une nostalgie qui s'évanouit, le temps de l'argent l'a envahie, je n'aimerais pas cette Grèce qui appauvrit sa population et qui résonne des cloches de blingbling, ça me fait mal au coeur.
Corinne

From Brabant a dit…

Il y a dans le mépris journalistique envers le Peuple grec quelque chose d'inadmissible... A ce sujet, je vous conseille cet article : Salauds de grecs , publié par l'Espoir.
Merci pour vos explications de terrain.

Erix a dit…

Quebec et Grèce, au dela des apparences, même combat :
http://www.youtube.com/watch?v=wgnJHKtuUVE&sns=fb

Didier Rosier a dit…

Quebec, Grèce et tous les gens en Europe ou ailleurs qui rêvent d'un monde plus juste, même combat... Merci pour ces nouvelles du front.

Anonyme a dit…

Ah... J'ai moi-même écrit, le 29 septembre, un billet intitulé Salauds de Grecs ! (avec un point d'exclamation), sur mon blog CondrozBelge.com, où finalement, le tag "Grèce" est un des plus gros.

Je ne cesse de dire depuis des mois, et je continue, que la Grèce est un des lieux où la vérité de notre monde apparaît, et qu'elle est aussi un de nos futurs possibles.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...