vendredi 29 juin 2012

Acropole



Aux pieds de l'Acropole mercredi, des rencontres étonnantes et étonnées ont inauguré le tempo de la nouvelle ère sous le Mémorandum II bis, dite aussi l'ère “Samaritaine” (de Samaras). Il y avait un car de police en stationnement permanent, les vacanciers de passage, les badauds habituels très nombreux, les musiciens de rue et enfin...



* Photo de couverture: Car de police sous l'Acropole, le 27 juin

26 commentaires

Anonyme a dit…

Bonsoir Grigoriou!
est-ce qu'y venir peut être utile...se rendre utile hors tourisme?... venir parce qu'on n'est pas seul dans son coin à regarder les évènements arriver sans rien pouvoir faire, sans être solidaire!
Nous nous posons la question de venir en Grèce pour voir et partager...
merci de nous donner ton avis, s'il te plait, et à bientôt!
nj&dr

Toutatis a dit…

le "Pasokisme pire que le Troïkanisme"....
On parle en France d'un projet qui sera présenté par un député (de droite) de baisser les revenus des députés de l'assemblée nationale. Ils reçoivent une "indemnité mensuelle" : 7 100,15 € bruts par mois et une "indemnité représentative de frais de mandat" : 6 412 € bruts par mois.
Une députée socialiste interviewée a affirmé qu'elle était contre cette baisse des indemnités, qu'elle les méritait bien, travaillant 60 heures par semaine, et que d'ailleurs elle gagnait plus que cela avant d'être députée, quand elle était pharmacienne (!).

fincaparaiso a dit…

dans son analyse des décisions les plus hostiles aux populations prises par les pouvoirs politiques en EUROPE à la fin du 19 eme siècle et au tout début du 20eme siècle,Stefan Zweig a expliqué très clairement que ceux ci se maintenaient au pouvoir grâce à l'infinie patience et à la stupéfiante résignation de ces populations:la guerre de 14 18 dont la population ne voulait pas parce qu'elle ne se sentait pas concernée par ces réglements de compte entre les dirigeants des ETATS EUROPEENS, en a été l'aboutissement

Corinne a dit…

que dire de plus après fincaparaiso
ce matin ma fille passait son brevet des collèges, histoire, la guerre de 14/18...
je suis plongée dans la lecture d'un hors série du Monde : l'atlas des civilisations... bon c'est un peu bobo/intello comme lecture, mais ça m'aide en principe à décrypter l'état du monde, après une courte visite à pôle emploi, à voir comment à 54 ans, on peut encore bosser, et à être finalement assez heureuse/fière de pas profiter/défendre mes acquis sociaux contre/face à la jeunesse de France qui s'appauvrit... enfin celle du bas !

Anonyme a dit…

C'est dans le magnifique livre de Zweig : " le monde d'hier" et hélas, on peut voir aujourd'hui et chaque jour, que les malheurs d'autrefois se répètent à l'infini...
On connait la fin de Stefan Zweig : le suicide pour ne pas revivre ce qu'il avait déjà vécu en 14/18.
On rejoint la Grèce et ses suicides, l'Italie qui lui emboite le pas, et le reste de l'Europe qui va suivre le m^me chemin gouverné par des prédateurs qui ne pensent qu'à eux.
Triste, triste, triste.

Panagiotis Grigoriou a dit…

Bonjour, je pense qu'il est utile de venir en visiteur, déjà pour observer de près, rencontrer les gens, échanger et agir dans un deuxième temps. Si vous venez, à part Athènes, vous pouvez également et surtout opter pour une des Cyclades, ayant porté SYRIZA à la première place, Sikinos ou Syros par exemple et entrer en contact avec les habitants, dépassant et délaissant les "postures culturelles" et les codes appartenant à l'univers touristique.

Cordialement

Panagiotis Grigoriou a dit…

Ah nos démocraties et nos démocrates !

Panagiotis Grigoriou a dit…

Merci pour vos commentaires et pour Stefan Zweig, l'histoire ne se répète pas, néanmoins, certains comportements et réactions collectives trouvent leurs équivalents à travers les époques du temps historique. Je considère que notre "météorologie" actuelle comporte bien certains vents rappelant les années d'avant la Grande Guerre, d'autres analystes préfèrent non sans raison le comparatisme avec les années 1930. En tout cas le "nouveau" est en cours de route, sentimentalité devient plus dense, nous passons à un autre paradigme de civilisation ou de "civilisation", et comme vous l'écrivez les prédateurs sont nombreux et puissants.

Anonyme a dit…

Vos chroniques sensibles sont toujours aussi impressionnantes.On vient y lire comme on boit au torrent. Il y a comme un délicat pincement de corde d'un bien étrange instrument de musique littéraire. Entre sourires et larmes sans tomber dans l'amertume. La révolte européenne des peuples sera pour demain. Elle se reconstitue actuellement un passé, des forces individuelles et collectives et n'imagine pas encore tout à fait un présent souhaitable. Cela viendra. Le vieux système oligarchique et prédateur, de New York à Athènes en passant par Madrid, Paris, Rome & la City, craque de toute part et l’écœurement général est si haut qu'il a lavé toutes les illusions déjà perdues.L'avenir sera ordinairement solidaire,écologique, simple et pratique.Merci.

Michel a dit…

Bonsoir,
Ceux en France qui ont fermé les yeux ou qui n'ont pas voulu voir ce qu'Hollandréou et le PS seraient capable de faire vont maintenant le comprendre. La foutaise de la soi-disant renégociation du Traité de la règle d'or en y plaçant un "Pacte de croissance" leur permettra de le signer sans qu'il y ait de la croissance. Nous allons connaître ici aussi, votre vie actuelle.
En Grèce, en Espagne, au Portugal, en Irlande, en Italie et en France est-ce possible que les cerveaux soient aussi atteints de cécité ?

fincaparaiso a dit…

pourquoi voudriez vous que ces gens de pouvoir soient atteints de cécité?vous avez tant de mal à admettre leur cynisme et pire peut être pour vous, leur indifférence totale aux conséquences de leurs décisions à l'égard des populations qui en sont victimes.
ceux ne sont pas ces gens qui sont atteints de cécité et j'ajouterai même de surdité mais ceux qu'ils exploitent.

Jean-François a dit…

Nous nous retrouvons devant un mur, face surtout à une réalité indicible que pratiquement personne n'ose affronter en l'exprimant très clairement.
Les dirigeants actuels se fichent éperdument des suicides, puisqu'un suicidé ne fait de mal qu'à lui-même. En poussant le bouchon plus loin, on serait presque à reconnaître qu'un suicidé n'est qu'un indigeant de moins à gérer dans l'immédiat !

Tout l'effort va donc porter sur un renforcement policier pour mieux contenir les révoltes éventuelles contre le pillage organisé des ressources sociales.
Par exemple ?
- la réduction des effectifs dans la fonction publique française ne touchera surtout pas ni la police, ni l'armée, ni la gendarmerie, sans doute pour mieux préserver la liberté et la démocratie ?
- En Italie, Mario Monti avait rejeté l'idée que la journée de célébration des forces armées soit annulée afin d'en reverser le budget au profit des victimes du tremblement de terre de Modène.

Les dirigeants européens ont une peur bleue des peuples.

jml a dit…

Oui vous avez sans doute raison, comme ce ne sont pas des cerveaux dénués de capacités de raisonnement, c'est donc en toute connaissance de cause qu'ils pratiquent cette politique. Je crois que c'est nous, le peuple, qui souffront de cécité, et qui ne voulons pas voir, pas croire qu'un tel cynisme est possible... cela nous fait trop mal...
Il y a comme un déni façe à la réalité de ce qui nous arrive, qui nous écrase, à la véritable guerre qui nous est menée, et l'on ne veut pas encore envisager les seules réponses possibles, c'est à dire exercer d'une manière ou d'une autre, une forme de violence à l'égard de la minorité sur-puissante qui décide de nos vies...

Anonyme a dit…

Bonjour!
Merci beaucoup pour tes conseils!
C'est ce que nous comptions faire sans avoir une idée précise des lieux où nous rendre!
Nous allons passer par Istanbul, d'abord, nous joindre aux mouvements, en sympathisants, des rouges et verts qui font une rencontre internationale (à taille humaine...)!
http://www.alternatifs.org/spip/le-rassemblement-c-est-maintenant
très cordialement!
dr&nj

Anonyme a dit…

Et ils ont RAISON!
RESISTANCE et L'HUMAIN D'ABORD ne sont pas que des concepts vides en sens... et d'actions à venir.

Anonyme a dit…

"La Stratégie du Choc", Naomi KLEIN, 2007 : "Pour elle (Naomi Klein), il est évident que le capitalisme dévoyé profite du moindre désastre naturel, bouleversement politique, économique ou social, pour imposer des réformes économiques radicales. L'ETAT DE STUPEUR GENERALISE qui suit ces désastres étant mis à profit, pour réduire drastiquement les prérogatives de l'Etat, faire des coupes sombres dans les dépenses sociales et laisser le champ libre aux multinationales dans leurs activités de captation des richesses, d'exploitation de la main d'oeuvre et d'aliénation du consommateur." N'est-ce pas exactement ce qui est en train de se produire... en Europe du Sud, en tout cas ?

Anonyme a dit…

Avant "la stratégie du choc" :
en 1996, V.Forester nous avait déjà prévenu ; qui l'a vraiment écouté ?
Nous y sommes...


http://ultraliberalisme.online.fr/HorreurEconomique.htm

David a dit…

http://www.marianne2.fr/Sauver-l-euro-une-politique-criminelle-selon-un-prix-Nobel-d-economie_a220180.html?preaction=nl&id=5910593&idnl=26769&

Le comportement des responsables européens est tout simplement CRIMINEL dit ce prix Nobel d'économie sur Marianne. Cela ressemble furieusement à un besoin de déclaration de guerre des citoyens dans une légitime défense.

Anonyme a dit…

Olivier Ferrand est mort les ouvriers les pauvres ne le connaissaient certainement pas et pourtant il ne les aimait pas. Il ne les insultera plus lui qui aura profité de tout. Au PS les larmes de crocodile sont sorties.

Anonyme a dit…

j'espère que les dons ont atteind l'objectif ce moi ci
bon courage

Michel a dit…

C'est marrant de constater que tout le monde oublie que la France (et d'autres pays) est obligée d'emprunter pour payer les intérêts versés aux banques et aux boursicoteurs. Car, si la BCE prêtait aux Etats au taux qu'elle prête aux banques (1%), les Etats n'auraient plus d'intérêts à verser. Par exemple, pour la France les intérêts des emprunts, en 2012, sont de 60 milliards... Là est l'essentiel, tout le reste n'est que blabla ! Qui osera prétendre qu'il est contre une telle orientation.

Michel a dit…

Dans "Le Monde Diplomatique" de ce mois un article de Joëlle Fontaine sur l'histoire méconnue de nombreux français. Ainsi W. Churchill envoie un message : "Vous êtes responsable du maintien de l'ordre à Athènes et devez neutralisez ou détruire toutes les bandes EAM-ELAS qui approcheront de la ville. Prenez toutes les mesures que vous jugerez utiles pour assurer le contrôle des rues et pour cerner tous les groupes perturbateurs.(...) Le mieux serait naturellement que vos ordres soient contresignés par quelques gouvernement grec.(...) N'hésitez cependant pas à agir comme si vous vous trouviez dans une ville conquise où se serait déclenchée une révolte locale.(...) Il nous faut tenir et dominer Athènes. Ce serait pour vous une grande chose d'y parvenir sans effusion de sang, si c'est possible; mais avec si nécessaire". Les "bandes" ici visées par Churchill ne sont pas les collaborateurs nazis, mais les partisans résistants Grecs...

clomani a dit…

Avez-vous des informations sur l'état des centre hospitaliers psychiatriques, entre autres celui de l'île de Léros ?
Merci d'avance.

Panagiotis Grigoriou a dit…

Non pas encore précisément sur les autres établissements, hormis celui de Dafni, pas loin du Pirée, en difficultés il y a quelques mois, je l'avais visité brièvement à l'époque (novembre 2011).

Anonyme a dit…

C'est toujours pareil avec l'Allemagne elle se réarme 10 ans avant les autres en étouffant une partie de sa population puis vient le tour de ses voisins. La haine pour ce pays revient et pourtant il a inventé la psychanalyse.

Anonyme a dit…

Anonyme du 04/07/12 10:14 a dit :

" La haine pour ce pays revient et pourtant il a inventé la psychanalyse "...

???

( Demande d'informations / Sigismund Schlomo Freud né le 6 mai 1856 à Freiberg, Moravie (Autriche, aujourd'hui Příbor, en République tchèque)...

Ceci étant dit, quel rapport ?
Nouveau Malaise Dans La Civilisation ?

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...