Greek Crisis

mercredi 2 mai 2012

Voie... royale



Ce 1er mai 2012 il n'y a pas eu de surprise. Une mobilisation mitigée du côté des syndicats et des partis politiques de notre gauche divisée. “Ils n'ont pas fait gaffe durant toutes ces années nos grands syndicats: ils arrivèrent souvent main dans la main, côte à côte et tout souriant, le doigt dans le même miel, avec les politiciens du PASOK et de la Nouvelle Démocratie.



* Photo de couverture: Chalutier. Golfe d'Eubée, le 29 avril 2012