dimanche 6 mai 2012

Cristallisation



Le vote se cristallise encore, jusqu'à la dernière minute, parait-il. Durant toute la journée de ce samedi, c'était la fête de la démocratie. Qu'elle soit boiteuse ou illusoire peu importe, c'est sa fête. “Les traîtres doivent payer, notre situation est intenable, c'est une honte, je suis retraité, j'étais éleveur, ma pension est déjà réduite. Tu sais, c'est...



* Photo de couverture: Aux monastères des Météores, le 5 mai 2012

5 commentaires

Anonyme a dit…

Nour votons aussi...ne lachons rien
Marie-luce

jiemo a dit…

Fight , fight , fight !
Pour la démocratie bien comprise !

Toutatis a dit…

Pour nous il n'y a plus de choix. Les deux ont voté oui au référendum de 2005, et ont trahi les électeurs ensuite en 2008.

Anonyme a dit…

Il est temps de tourner la page, comme chez nous le libéralisme capitaliste a vécu et bien vécu sur le dos des peuples engourdis.Suivons l'exemple de l'Amérique du sud, secouons le cocotier. Tout ce qu'on nous propose a déjà été essayé et ce fut une douleur pour le peuple, à chaque fois. Grecque, français et les autres...Amen !
Respects au peuple grec, il trouvera le chemin.

Anonyme a dit…

Hellas résiste !
http://felixmartin.blogg.org/

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...