mercredi 11 avril 2012

Élections



Ce mercredi soir à Athènes, le banquier Papadémos annoncera peut-être la tenue des élections législatives pour le mois de mai. Les premières sous la gouvernance des guichets automatiques. Est-ce une bonne nouvelle ?

10 commentaires

Toutatis a dit…

Finalement on voit bien à quoi sert l'Europe : à faire disparaitre des prérogatives des états-nations, et à les remplacer par....pas de prérogatives du tout.

Exemple dans le cas des dettes publiques : la dette de la zone euro envers l'extérieur de cette zone est de 17% du PIB. Mais tous les états (y compris l'Allemagne, sauf le Luxembourg et l'Estonie) ont une dette bien supérieure envers des créanciers étrangers. Imaginons des pays comme la France ou la Grèce aux prises avec une dette détenue à 83% par leurs nationaux. Il n'y aurait plus des "marchés" anonymes mais des créanciers qu'on pourrait identifier et avec qui on pourrait discuter les yeux dans les yeux, jusqu'à un compromis. Mais dans la situation présente ce n'est plus possible car la dette de chaque pays est répartie entre tous les autres et il n'y a pas d'interlocuteur au sommet (à dessein je pense). D'où l'utilisation du concept de "marchés" complètement anonymes donc protégés.

La libre circulation des capitaux et des marchandises interdit tout choix d'une politique économique hétérodoxe (autonomie impossible). Dans d'autres domaines aussi, comme l'immigration, la politique judiciaire, les prérogatives des états sont aussi rognées par des instances "communautaires" non élues.

David a dit…

http://www.dreuz.info/2012/04/lue-a-verse-22-millions-deuros-pour-les-salaires-palestiniens-en-mars/

Voici un lien sur DREUZ qui à 1/2millions de lecteurs pour mars 2012 pour dire la référence.

On peut voir que l'Europe sait être généreuse avec des fonctionnaires non européens et sans restriction. 1,3 milliards versés à l'autorité palestinienne depuis 2008. Il y a de quoi se poser des question, lorsqu'on voit que l'on fait crever la Grèce avec la logique inverse. Dingue non?

Agan a dit…

Si l'État-voyou n'étranglait pas les Palestiniens culturellement, physiquement, émotionnellement, linguistiquement, territorialement il n'y aurait pas besoin de les aider. Comparer la situation des Palestiniens à celle des Grecs est ignoble.

Toutatis a dit…

On peut quand même se demander pourquoi une si petite partie de la population mondiale est l'objet de tant de largesses de la part de l'UE, si on considère qu'il y a sans doute des centaines de millions de gens qui en auraient besoin sur la planète.

Toutatis a dit…

L'Espagne aura-t'elle bientot sa troïka ?

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202007871558-espagne-l-europe-envoie-une-mission-pour-auditer-les-comptes-311892.php

Bibi a dit…

Bonjour, la conférence débat d'hier soir était passionnante, même si son contenu me laisse un goût amer: comme si tout ce monde
déréglé était une fatalité, alors que, en fait, que quelque chose soit une fatalité ou pas est décidé par soi, non par autrui...

J'ai été surprise (tristement surprise) par le fait que, malgré la conscience de faits avérés,en France, comme la modification du Code du travail en 2007, modification dont les points de changement s'étalent sur plusieurs années, malgré la mise à mal de la protection sociale (santé, retraite) et ce depuis bientôt dix ans, le fait que les travailleurs indépendants et artisans subissent plus le poids de cotisations supérieures à celles de grandes entreprises, et moult autres choses, beaucoup perçoivent la situation en Grèce comme quelque chose d’exotique, lorsqu'ils ne pensent pas que c'est du à une mauvaise gestion fiscale, comme si le retrait d'un A n'était qu'une mauvaise note, à un mauvais élève.

Votre intervention était très claire, et je l'ai trouvé très utile, n'exprimant bien sur cette utilité qu'en mon nom! Mais bon, je pense qu'elle aura été utile à d'autres. Et je vous remercie d'avoir répondu à mes quelques questions.

Si le regard félin s'exprimait en mots, je pense que ces mots surprendraient. Les félins, eux, ne vont-ils pas à l'essentiel?

Bibi a dit…

J'ai oublié de vous déposer cette photo de Paris, rue Traversière, Paris 12ème

http://idata.over-blog.com/1/09/55/02/IMGP9018.JPG

Cara a dit…

Ne vivant ni à Paris ni en région parisienne je ne pouvais assister à votre conférence. Dommage j'aurais bien aimé ...
@ Bibi
Je ne suis même pas surprise contrairement à vous car comme le dit si bien l'adage "il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir". Quand j'évoque la Grèce, pas avec ceux qui pensent comme moi mais avec les autres, j'ai parfois l'impression de parler de Mars. Pourtant nous avons tout sous nos yeux, depuis longtemps, mais la pensée unique relayée par les média a fait des ravages. Si on ajoute à cela le lavage de cerveau par la télé et ses stupidités on se dit que c'est un combat difficile qui nous attend : celui contre la pensée unique, celui de l'ouverture de conscience et celui contre la troîka et ses sbires !

Une émission toute récente de là-bas si j'y suis :

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2429

Bibi a dit…

@ Cara, si, je suis d'autant plus surprise que, bien que consciente, il m'arrive parfois d'être de ces autres. Les solutions et (ou) remèdes à l'innommable, à doses infimes, voir en placebo, sont telles que'il peut m'être rassurant de constater qu'il y a pire... ailleurs. Peut-être cela m'est-il rassurant, mais ce ne m'est pas confortable, parce que je suis en même temps si loin de la pansée commune...

J'avais écouté l'émission dont tu as déposé le lien, je manque rarement cette émission. Les messages laissés sur le répondeur sont des merveilles, même lorsqu'ils formules des mots me hérissant, parce que en très peu de temps, tant de choses sont formulées!

Anonyme a dit…

En quoi c'est ignoble ? L'UE se comporte comme un état stalinien.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...