mardi 20 mars 2012

Mauvais augure ?



Ce lundi 19 mars, nous avons cru entendre certains oiseaux de mauvais augure, bien au-delà de chez nous d'ailleurs. C'est bien connu, sous la Troïka, l'actualité intérieure de la Baronnie efface le plus souvent, toutes les autres nouvelles, déjà, ne plus avoir à l'œil les affaires du vaste monde, c'est mauvais signe.



* Photo de couverture: Rhodes, le 16 mars 2012

7 commentaires

Xavier Lainé a dit…

L'essentiel est dans l'apparence des choses, non dans son essence. On dit ce qu'on veut bien dire, là-bas comme ici, du moment que la parole, répétée à l'infini fasse souche dans les esprits, et dicte comme oiseau de mauvais augure, les attitudes à adopter, si possible en retrait d'un monde dont on souligne à longueur de "gouvernance" et de médias achetés qu'il porte en lui le mal absolu et la violence constante. On fait du particulier une généralité, on stigmatise toujours les mêmes: celui-là pour sa religion, cet autre pour la couleur de sa peau, et encore d'autres pour leur incapacité à accepter l'inacceptable et à courber l'échine comme tout "bon citoyen" de l'Europe feinte devrait le faire. Ce qui compte? Que nous regardions le bout de nos souliers, sans voir le mur vers lequel on nous dirige, quelle que soit la rive de Méditerranée. (Commentaire de ce 20 mars 2012, pour accompagner le lien vers votre article, sur Facebook.)

Toutatis a dit…

Et pendant ce temps là, l'Islande, qui a déclaré son indépendance en 2009, remonte la pente

http://gregpytel.blogspot.fr/2012/03/greeks-take-note-iceland-is-recovering.html

Anonyme a dit…

En pleine crise, des gtens jetés dans la misère chaque jour, y'à encore des spectateurs pour aller voir des abrutis décérébrés toucher des millions pour taper dans le ballon? C'est là le signe le plus triste, peut être...

Hasards-Us a dit…

Bonne idée que ce site d'informations......

D.Guionis a dit…

merci pour votre ananalyse quotidienne des evenenememts a Athenes et ailleurs que je suis depuis lontemps et que j'apprecie
Je suis francaise mais je vis a Athenes depuis 1978 et j'ai eu le temps d'apprendre tout ses defauts et toutes ses qualites.. aujourd'hui journee contre le racisme je suis d'accord 100% et vers 9h du matin je me retrouve devant cette jeunesse que j'apprecie et qui me demande d'accorder aux exiles des droits auxquels moi je suis exclue...je ne sais plus tres bien ou j'en suis...pourquoi je suis ici? J'ai choisi ce pays parce que je l'aimais.mais je souffre de ses defaillances
et surtout de l'irresponsabilite de ses politiques! dimanche il faisait beau pouvions nous choisir entre une sortie au soleil et un vote a un candidat socialiste Parti quinous avait trahi! Des elections pour quoi faire ? la democratie nous a abandonne les banques nous gouvernent
merci encore a vous

Agan a dit…

Je veux juste faire remarquer que le FMI et la Banque Mondiale se comporte avec la Grèce comme ils se sont comportés, pendant des décennies, avec une grande partie des pays d'Amérique Latine et d'Afrique. Volant, pillant les ressources pour se rembourser, mettant en place des dictateurs sanguinaires pour réprimer toutes vélléités de révoltes. À la différence que personne ne pipait mot, cela était si loin de nous. Maintenant que cela nous touche de plus près ça fait plus mal...

Chaussure foot a dit…

Je suis d'accord avec Bert, cela fait même peur je trouve, et les joueurs eux, ne s'en occupe, ils ignorent peut être même ce qui se passent, ils sont sans doute déconnectés la réalité.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...