mercredi 21 mars 2012

Allemagne Église Fratrie



Nous allons de surprise en surprise. Le peu d'État fonctionnel que nous avions, se vide de sens, et se vide tout court. Nombreux députés des “grands” partis, sachant qu'ils ne seront plus jamais réélus, retirent, d'après les rumeurs de saison, leurs dernières billes du système, se faisant ainsi les initiateurs d'amendements issus du monde des affaires...



* Photo de couverture: Mont Pentélique. Attique 2011

5 commentaires

emmanouil a dit…

Beurk .... je sais, ce n'est pas très constructif, mais beurk .....

elabonpolyn a dit…

Mes meilleurs souhaits pour votre travail colossal...Si,si!

Xavier Lainé a dit…

Mon commentaire du jour, pour accompagner le lien vers votre article sur ma page facebook:
"Bien sûr vous aurez entendu, comme moi, ici, dans la bouche des thuriféraires des télévisions bétonnées, que si la Grèce est dans la situation où elle se trouve, c'est la faute des grecs, d'abord, hein ! On vous serine alors, comme si ici tout n'allait pas dans le même sens, les passes droits, les petites combines et arrangements, les copinages qui arrangent bien les choses : toute cette fange infinitésimale présente partout et qui suffit aux plus réactionnaires d'entre nous à asséner la sacro-sainte formule du "tous pourris". Et pendant ce temps, sur ce versant-ci de l'Europe comme sur l'autre, les bétonneurs bétonnent, les écolo-capitalistes écologisent à grand renforts de subventions européennes, les lavandes se transforment en panneaux photovoltaïques, les zones naturelles tombent dans l'escarcelle d'églises souterraines... Bref la vie va à son rythme sous l'œil bienveillant de la finance qui sait, elle, ce qu'elle fait quand élus et citoyens ne sont que misérables porte-voix sans conséquences. Encore que, là-bas, sur le Mont Pentélique, nos industriels en verve ne semblent pas avoir trouvé de gaz de schistes à exploiter..."

Grenelle a dit…

Fervent lecteur de vos récits, j'aimerais beaucoup vous rencontrer. Et comme je pense ne pas être le seul dans ce cas, je vous proposerais bien d'organiser une soirée dans un restaurant parisien lors de votre prochain passage à Paris début avril. Si vous êtes d'accord donnez-moi une date et chacun pourra s'inscrire en postant un commentaire par exemple. On pourrait faire ça dans le restaurant coréen Samo, près des Invalides. La cuisine est excellente, ils sont extrêmement accueillants et nous pourrions avoir une salle complète si le nombre d'inscrits le justifie.
Amicalement
François

RED a dit…

Rien à dire sinon que c' est vrai, vous faites un excellent travail ; l' ajout de photos à vos textes passe très bien.
Je serai content si vous pouvez aller à Paris, sortir de chez soi, s' éloigner un peu du problème peut faire beaucoup de bien.

Bien à vous

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...