samedi 25 février 2012

Hellas SA



Nous voici en week-end carnavalesque dans sa version 2012. On s'y prépare pour un peu de dérision. “Il fait beau au moins ”, observait hier, cet ami journaliste, au chômage depuis un an. Je l'ai aidé à transporter du bois acheté vers chez lui. Il n'a jamais eu de voiture, ni de résidence secondaire, ni d'embarcation et encore moins, de “lifestyle” à la dernière mode.

10 commentaires

Blogoo'Sphère a dit…

Site de Paul Jorion: http://www.pauljorion.com/blog/

JidéGé a dit…

Inventaire des opérations de titrisation de l'Etat Grec dans les années 2000. Agences de notation et BNP Paribas.
http://investigationfin.canalblog.com/archives/2010/03/03/17110784.html

Dedi a dit…

Voici un lien vers un article traitant d´une analyse des évènements de l´année 2011, assez froide et fataliste en ce qui concerne un futur 2012 élaboré par la théorie du chaos / renaissance mais qui donne matière à débat et à reflexion, d´autant plus qu´il a été destiné à la "revue militaire suisse".

"La dynamique chaotique de l’été 2011" par Bernard WICHT de l´Institut d’études politiques et internationales
Université de Lausanne
http://www.mecanopolis.org/?p=24720

Unknown a dit…

Ils ont la force de maugréer lorsque les temps deviennent durs pour eux, mais ils n'ont pas la force d'agir, n'étant pas assez éclairés, étant mous et plein de faiblesse dans l'esprit(voir Spinoza ci-dessous). En tant que grecs, ils sont impuissants. La part de nous-même devenue notre ennemie avec l'article 106 du traite européen, n'est plus à l'échelle des nations. Elle a rejoint la Terre promise à l'humanité qu'est la société sans frontière. Quitte à nous de nous y rendre aussi ; les grecs, eux, maugréent et se sont laissés humilier, étant faibles comme nous.
"Pleure ta ville comme une femme toi qui n'a pas su la défendre comme un homme" (el suspiro del mauro, à Grenade)

Traité de Politique de Spinoza :

X-4. "(...). En effet, quand règne la paix, les hommes
dépouillent toute crainte ; ils deviennent insensiblement, de féroces et de barbares qu’ils étaient, humains et civils ; d’humains, ils deviennent mous et paresseux, et chacun met alors son ambition à surpasser les autres, non pas en vertu, mais en faste et en mollesse. Ils en viennent ainsi à dédaigner les mœurs de leur pays, à imiter les mœurs des nations étrangères, et, pour tout dire, ils se préparent à être esclaves."

sceptix a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=XiGJ3uS4lww
Inside Job sous-titré en grec.

Giuditta a dit…

ATTENTION!!!
MES, le mécanisme de dépossession démocratique.
Un nouveau traité européen, dont quasiment personne n’a entendu parler! C’est un traité qui concerne tous les pays de la zone euro. Et ce n’est pas par hasard, que dans la plupart des pays concernés aucune information ne circule sur ce traité. C’est qu’il est très dangereux pour les citoyens ! Vous n’étiez pas censé de l’apprendre avant que les choses soient définitives !
http://soleilvert1.blogspot.com/2012/02/mes-le-mecanisme-de-depossession.html

Toutatis a dit…

Le ministre allemand de l'intérieur souhaite que la Grèce quitte l'eurozone

http://www.thelocal.de/politics/20120226-40985.html

RED a dit…

Je rappelle pour qui vous lis, qu' il y a possibilité de vous faire un don.
C' est un travail d' information précieux que vous nous faites parvenir, on y est dispensé de ce ton lénifiant (soporifique) des médias mainstream. J' aime beaucoup vous lire.

Aire Libre a dit…

http://www.egs.edu/faculty/jacques-ranciere/articles/sauvons-le-peuple-grec-de-ses-sauveurs/

Je vous envoie un lien. Un extrait : "Au moment où un mouvement de soutien se tisse autour du monde, où les réseaux d’Internet bruissent d’initiatives de solidarité, les intellectuels français seraient-ils donc les derniers à élever leur voix pour la Grèce ? Sans attendre davantage, multiplions les articles, les interventions dans les médias, les débats, les pétitions, les manifestations. Car toute initiative est bienvenue, toute initiative est urgente.

Pour nous, voici ce que nous proposons : aller très vite vers la formation d’un comité européen des intellectuels et des artistes pour la solidarité avec le peuple grec qui résiste. Si ce n’est pas nous, ce sera qui ? Si ce n’est pas maintenant, ce sera quand ?"

Bien à vous

Jacoti a dit…

Appel à la défense de la société et de la démocratie en Grèce

http://koindim.eu/fr/

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...