mardi 17 janvier 2012

Safety of life at... euro ?



Silence relatif. Depuis ce matin nos journalistes sont en grève. Pas d'informations, ni à la télévision ni à la radio durant 48 heures. Internet demeure alimenté, mais on reste un peu sur sa faim. Dans les transports en commun on a également cessé le travail, sauf sur la plus ancienne ligne du métro.

3 commentaires

gregosgregos a dit…

Bonsoir,
j'apprécie votre écriture et votre témoignage sur ce qui se passe en Grèce qui est une sorte de laboratoire de la tyrannie des financiers.

J'ai modestement (à partir de sous-titres anglais)sous-titré une vidéo grecque montrant une manipulation de la force paramilitaire Delta :
http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/faux-et-usage-de-faux-par-la-33335

Salut humaniste à vous.

Gaetan a dit…

Merci pour toutes ces informations que nous essayons de relayer.

Pouvez-vous quand vous mettez des liens vers des sites grecs lier l'article concerné plutôt la page d'accueil? Il est très difficile pour nous de naviguer sur des sites grecs pour retrouver un article.

Courage!!

Unknown a dit…

Bonjour,
J'ai lu votre article dans Marianne, avec grand intérêt, en appréciant tant le fond que le fond donné. J'ai partagé votre lien sur http://blog.authentic-holidays.com/
Meilleures salutations
O. Georgallides

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...