jeudi 26 janvier 2012

“La Poussière du temps“



La nouvelle fut énorme et brusque. Theodoros Angelopoulos a été grièvement blesse mardi soir, puis décédé, à la suite de ses blessures. Lors du tournage; au tournant de notre crise, peut-être bien même, à cause d'elle. Pour une fois, et pour une fois seulement, notre dette globale s'est effacée au profit de notre dette envers lui.

1 commentaire

Anonyme a dit…

Soirée mémorable au Théâtre de la Ville dans le cadre des Chantiers de l'Europe, hommage à Angelopoulos cinq acteurs, quatre musiciens, présence touchante d'Eleni au piano, lecture du scénario Poussière du Temps, 2h00 de temps suspendu... Des jeunes étaient présents dans la salle, espoir de transmission à la nouvelle génération de l'oeuvre magistrale de ce grand réalisateur dont la France a si peu rendu hommage lors de sa disparition. Vif espoir aussi qu'un distributeur fut présent hier soir pour nous permettre enfin de voir ce dernier film.....

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...