mercredi 4 janvier 2012

Kairoscopes...



2012. Nous scrutons le temps sans cesse. Nous sentons son accélération, palpable comme elle est dans l'air. “Se faire” ainsi son époque qui flambe dans une région qui partira en flammes, la société déjà brulée au second degré, cela ne relève plus tout à fait que de l'analyse politique.

3 commentaires

Oncl'H a dit…

Merci pour ce formidable blog, par ailleurs si bien écrit, et qui nous donne, à nous Français désinformés, habitant un pays où la démocratie, les vraies nouvelles et le journalisme sont parfaitement antagonistes !
exception faite de Marianne 2 qui publie aussi votre blog, crédit doit leur être rendu.
à vous lire, au plus vite !

Humbert de Buttet

Akileas a dit…

Amoureux, fidèles à la Grèce et aux Grecs que nous avonsi visité à 20 reprises pour un séjour total de 2 ans, mon épouse et moi avons les larmes aux yeux en constatant la situation dans laquelle vous vous trouvez.
Mais cela peut vous consoler, nous en Belgique, sommes partis sur la même voie, en plus avec l'éclatement prochain du pays en deux parties (si pas trois ou quatre). Lors de nos dernières vacances en Grèce, je disais à mon épouse : "Regardes ces pauvres mines des Grecs. Pratiquement plus de chants, plus personnes dans les restaurants. Dès que nous aurons un nouveau gouvernement, ce sera la même chose chez nous. " Nous avions de la chance, nous n'avions pas de gouvernement. Le gouvernement nouveau est arrivé et nous voilà dans la galère (avec un socialiste à la tête).
Bon courage et merci.
Akileas

Aratos a dit…

Bravo pour ce blog et ces informations, révélateurs de la situation réelle des peuples soumis au diktat du monde des finances et de ses représentants politiques!
Pour confirmer en Belgique encore aujourd'hui, le gouvernement s'exécute, le doigt sur la couture du pantalon, gel d'un milliard de dépenses, suite à une lettre de la commission européenne, pauvre démocratie...

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...