dimanche 29 janvier 2012

Commissaire ou Gauleiter ?



Nous attendions jadis la fin de la semaine pour se reposer et pour sortir de la routine, si possible. Désormais c'est chose faite et nous n'attendons plus rien comme avant. De la routine bien entendu. Nos histoires, suspendues entre défaites et pénaltys ne connaissent plus de week-end. Tout comme les “négociations” avec les émissaires de la Troïka.

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...