vendredi 30 décembre 2011

Mille-pattes



La ville d'Athènes fête l'achèvement de l'année 2011 comme elle peut. Les habitants sortent ces derniers jours. Les plus nombreux ne sont pas partis comme les autres années. Comme Costas, mon cousin, qui a trouvé des cadeaux gadgétisés rue d'Athéna, entre un et deux euros pièce.

mardi 27 décembre 2011

La houle



Sur les îles grecques, la crise se fait sentir par vagues successives. A Cythère, où le boucher du village Potamos vient de réaliser un chiffre d'affaires réduit de moitié cette année, tantôt il y a les Albanais qui finalement quittent les lieux car il n'y a plus vraiment de travail dans le bâtiment, tantôt les propriétaires des résidences secondaires qui n'ont plus les moyens d'y venir depuis Athènes ou le Péloponnèse, essayent de les mettre en location, mais en vain.

samedi 24 décembre 2011

Sur la corde raide



C'est notre grand moment des tempêtes pélagiques. Vents tournants, sirocco et blizzard à volonté. Ailleurs la neige, du mont Olympe et jusqu'aux montagnes de Sparte. Il faut quitter la ville pour en prendre vraiment toute la mesure. Tenir tête au général hiver et combattre le régime des colonels banquiers. Est-ce encore possible ?

mercredi 21 décembre 2011

Exégèses



Notre petit monde est meublé de bric et de broc. Quotidien défilant, réel en filature. Années de lumière l'avant-crise derrière nous, moments mouvants et menus existentiels devenus trop déroulants. Le futur nous hante. Lundi, sous une pluie battante j'ai poussé par curiosité la porte d'un établissement de type “votre retraite after-sales”. Un ancien commerce ou peut-être bien une épicerie qui a fait faillite dans les quartiers ouest de la ville.

dimanche 18 décembre 2011

Vents de Noël



Visiblement ces derniers jours tous les éléments se déchainent. Rapacité des marchés, vents violents du sud en mer Égée et dégradation de la note de la Belgique. Pauvre Royaume, en effet “Moody's a annoncé vendredi l'abaissement de deux crans de la note de crédit de la Belgique, de Aa1 à Aa3, jugeant que le "sentiment fragile" autour de la dette souveraine en zone euro accroît les risques pour le financement des pays les plus endettés

jeudi 15 décembre 2011

Réservistes et anarchistes



Ce matin à la radio on découvre les vœux de la nouvelle ère: “Bonnes fêtes, et la liberté pour 2012”. Les publicités s'y adaptent également: “La crise amène la tristesse. Si vous voulez retrouver un visage joyeux, venez découvrir nos boutiques...”.
Tristesse, maître mot de la matrice culturelle ambiante, mais aussi réalité psychologique. C'est cette tristesse qui m'a frappé en revenant ici, après la parenthèse parisienne.

lundi 12 décembre 2011

Ritorno al reale



Survoler les nuages européens à 12.000 pieds d'altitude donne des ailes. Je me laisse même croire, que la sagesse finira par planer un jour sur notre continent. Laissant Paris de nuit comme un voleur, lui souhaitant sincèrement bonnes fêtes, drang nach süden. Il fait déjà jour, mais l'Italie demeure invisible. Cette Europe est décidément une nébuleuse.

mercredi 7 décembre 2011

Le 52% et le dollar de Thésée



Tard dans la nuit d'hier, la majorité Papadémique a adopté le budget 2012. Sans mélodrames et encore en euros. Sur 299 députés présents, la feuille de route du banquier a obtenu 258 voix, un vrai conseil d'administration, bravo. Une simple formalité stalinienne pour les coalisés Mémorandiens, comme on surnomme souvent ce gouvernement d'opérette, orchestré par la Troïka et dirigé par le duo Merkozien avec une cacophonie, désormais si audible. Décidément, la partition du “triple A” perd ses notes.

lundi 5 décembre 2011

Carrefour et les labyrinthes



Durant les années 1990, il n'y avait que de la promotion dans l'air. Marché, monnaie, services, immobilier et Europe, un continent à sens unique. Je résidais alors en France, me rendant souvent en Grèce pour me ressourcer, comme on se le répétait naïvement. A part les exiles culturels, les rares ethnologues et les nombreux touristes, certaines entreprises françaises venaient en Grèce, également pour... se ressourcer.

vendredi 2 décembre 2011

Vieux popes et extrême droite … sans modération



Ce vendredi à Athènes il y a foule devant la Haute Cour. On juge l'affaire de la dernière taxe frappant l'immobilier en passant par la facture EDG (notre fournisseur historique de courant). Ambiance électrique, palpable même en lisant les reportages. Mes amis ici à Paris (où je me trouve pour quelques jours), posent souvent la question de l'extrême droite au gouvernement en Grèce, ainsi que celle de l'église.

jeudi 1 décembre 2011

Air Paris



Mercredi matin à Athènes on se demandait s’il y a grève. “Non, c'est pour demain”. Elle sera générale. Ou presque. La première... Papadémique. Les journalistes par contre, étaient déjà en grève. Pas d'infos au réveil. Après tout... ce n'est pas si mal. Une épouse fatiguée reprend vite son mari, l'air blasée: “C'est mieux sans nouvelles, je ne veux plus rien savoir, que des catastrophes...”