lundi 28 novembre 2011

Licenciements d'occasion...



Catherine a invité beaucoup de monde chez elle samedi soir. C'était pour fêter la Sainte-Catherine du 25 Novembre. Par tradition, on se retrouve ainsi, entre parents et amis. Jadis, et du temps de l'après guerre, de 1940, on faisait dans la frugalité. Une sucrerie, un verre de liqueur et des vœux sincères.

samedi 26 novembre 2011

Bande-annonce... de l'après-monde



Chaque jour qui se range derrière nous, participe à la nouvelle séquence du monde. Nous nous sentons vraiment comme plongés dans un grand film, mais en comparses. C'est pour cette raison sans doute que le grand nombre d'entre nous, reste tétanisé, comme le disent certains. D'autres, font déjà état de la bulle spéculative de Papadémos.

jeudi 24 novembre 2011

Covoiturage à la grecque



On circule déjà moins. Les voitures restent assez souvent au garage ou plutôt garées sur les voies publiques. Le covoiturage se développe mais encore timidement. C'est ainsi que nous nous retrouvons entassés dans le métro et le Proastiakos, notre RER à une ligne et demie. Les dernières nouvelles y sont commentées, parfois vivement.

mercredi 23 novembre 2011

Toxicité et contagions



Notre semaine commence sous le signe de la contagion. Dès hier, radios et journaux évoquent les derniers chiffres du sida en Grèce, une augmentation de 54% si on compare avec l'année dernière. Les médecins responsables au Centre de Prévention et de contrôle des maladies Infectieuses (www.keelpno.gr), tirent le signal d'alarme.

dimanche 20 novembre 2011

Les 417 coups



Il était une fois une génération. Jeune, inquiète, vivant un peu à l'étroit dans un pays timidement touristique, sous un soleil radieux mais mordant. Georges, le dictateur au pouvoir, ridiculisait jour après jour, les apparences même de sa junte, successeur “digne” d'une démocratie déjà boiteuse et autodestructrice, par les agissements et autres putsch parlementaires des partis, et ceci dès 1965.

jeudi 17 novembre 2011

Viens, Sainte-Marine-des eaux, et sauve-nous !



Nous naviguons dans des eaux troubles et agitées. Nos habitudes se décomposent, nos rêves se déconstruisent, tout comme nos petits calculs sur l'avenir, arrêtés en 2010. Prochaines vacances, achats probables, ventes incertaines, accouchements programmés, mariages en vue et divorces en route. Tout recule.

lundi 14 novembre 2011

Papadémocratie



Vivons heureux mais mourons solidaires. Notre sociabilité se “postdémocratise”, c'est le moins que l'on puisse dire ! Ce lundi après-midi, journée fracassante des déclarations politiques du “nouveau” gouvernement, nous nous sommes retrouvés entre amis pour... fêter ce deuxième gouvernement d'occupation.

Radio P.S. ment... sur la Trilatérale et sur l'argent...



Ce dimanche, nous avons vécu la deuxième vraie offensive de l'hiver sur Athènes et sur la Grèce, après celle de Papadémos, évidemment. Il tombe du crachin par un vent du nord très froid et la neige apparaît sur nos montagnes, une autre vraie misère. Nos bateaux et autres ferries, c'est à dire ceux de nos armateurs, sont restés amarrés au Pirée, navigation interdite jusqu'à ce soir minuit, au moins.

jeudi 10 novembre 2011

Papadémos... a casa d’Irene !



Entre deux Premiers Ministres ici, nous avons eu droit, à notre petite recrée, à de vrais moments de détente. Trop courts, hélas ! Cinq jours pratiquement, sans gouvernement, cela se fête ! Papandréou, démissionnaire, a été même vu derrière le Parlement, buvant apparemment son café, du cote du jardin botanique, le jardin dit “National”, ou “Royal” avant 1968.

mercredi 9 novembre 2011

Un astéroïde gros comme Papandréou frôlera la Terre ce soir



Dans notre quotidien, toutes les alarmes du social sonnent, depuis plusieurs mois elles deviennent folles. Sur nos autoroutes également, nos “diodes” sonnent l'alarme, moins que l'année dernière. Au sens propre. Sale temps donc pour les sociétés d'autoroutes helléno-françaises ou helléno-autres, entre Thèbes et les Thermopyles.

Impôts... cassés



Les médias sont bien alarmistes ce matin et en même temps moqueurs. Et alors? Le Premier Ministre nouveau est en retard. Sur l'Acropole une nouvelle banderole géante accrochée, appelle à en finir avec la gouvernance des banques. Il y a du monde sur les trottoirs, on flâne, on ne travaille pas, on déguste en quelque sorte le chômage sous un été indien remarquable, avant l'hiver qui s'annonce déjà assez allemand.

lundi 7 novembre 2011

Papadimos Über Alles



À bas l'occupation, la lutte continue, pour nous, sujets du Protectorat allemand au sud de l'Europe, chers auditeurs, les masques sont tombés, Papadimos l'élu de Merkel et de Sarkozy, ce banquier qui a contribué au maquillage des statistiques grecques lors de l'entrée dans l'euro, cet homme de la BCE et des rapaces internationaux des marchés, ce conseiller de Papandreou sera probablement notre prochain Crime Minister...

Mildiou de coalition, le coup d'État nouveau est arrivé...



Sur la rocade du bord de mer. Il y a du monde. Entre temps, les tractations politiques se poursuivent pour former un gouvernement; de la dite coalition du... oui. Du matin au soir sans arrêt, ce dimanche. Papandreou, P.S. et droite, s'arrachent encore le luxe de la politique politicienne sous le nez de nos occupants: “Vous formerez un gouvernement jusqu'à lundi inclus, vous avalerez la pilule abortive, la RU 486 de votre souveraineté et ensuite... au-revoir les petits”, tel fut, l'ultimatum de Cannes.

samedi 5 novembre 2011

À nos splendides marionnettes !



Vendredi soir. Athènes se fait encore belle, comme elle peut. Aux alentours du quartier de l'Agora les touristes, assez nombreux, se mélangent à nos flâneurs. Les trottoirs se remplissent, dans les rues marchandes, il y en a même qui font du shopping. Avant la tombée de la nuit, près du vieux marché, de la marchandise “récupérée”, circule dans une course de caddies; dérobés des hypermarchés.

vendredi 4 novembre 2011

Un référendum qui se nomme mémorandum



Nous attendons avec méfiance les résultats du vote de... confiance au gouvernement Papandreou, au Parlement ce vendredi. Les syndicats appellent à manifester, le parti communiste (KKE) et les autres partis de la gauche également. Hier, encore une journée folle. Tout le monde suivait les événements partout.

mercredi 2 novembre 2011

Voulez-vous la dette totale ?



En direct du chaos originel, notre journée fut assez ensoleillée, ici sur Athènes. Mais quelle nuit la précédente ? Celle des Longs Couteaux politiques, chez les députés et ministres du Pasok (le P.S. grec), défections, engueulades quasi publiques, mises au point, revirements et dès ce matin voilà le soutien supposé unanime du gouvernement grec au référendum, pour paraphraser le titre du journal Le Monde. Vendredi, Georges Papandreou, notre... Prince du Chaos demandera la confiance de ses députés restants, et là encore rien n'est acquis.

mardi 1 novembre 2011

Thermopyles et Pandore



Matinale du NON aujourd'hui. La radio privée Real-FM ici à Athènes démarre son magazine politique de 8h par les spots de la dictature. Les moins jeunes s'en souviennent encore. Référendum bidon de 1968 organisé par les colonels, (91,87% "Oui"). Puis, on entend des extraits des déclarations de l'autre Georges, Papadopoulos, chef de la junte.