dimanche 18 décembre 2011

Vents de Noël



Visiblement ces derniers jours tous les éléments se déchainent. Rapacité des marchés, vents violents du sud en mer Égée et dégradation de la note de la Belgique. Pauvre Royaume, en effet “Moody's a annoncé vendredi l'abaissement de deux crans de la note de crédit de la Belgique, de Aa1 à Aa3, jugeant que le "sentiment fragile" autour de la dette souveraine en zone euro accroît les risques pour le financement des pays les plus endettés



* Photo de couverture: Temps d’Athènes

2 commentaires

jean a dit…

Merci pour ce blog!
Nous n'avons aucune information (en France) sur ce qu'il se passe réellement en Grèce à part la désinformation des journaux télévisés.
On est pas loin derrière vous, les médias commencent la lobotomie et nous rabâchent que c'est le peuple qui est responsable de la situation.
Quoiqu'il se passe, n'oublions pas la solidarité entre les peuples quelque soit la race ou la religion!!
ps : c'est tellement bien écrit que je dois me rappeler régulièrement que ce n'est pas un roman fiction et que c'est le quotidien d'un peuple, merci à l'auteur et courage :)

râleuse a dit…

bonjour
oui, c'est tellement bien écrit que l'on voudrait croire a une fiction sordide, hélas!!!! c'est bien la réalité.et nous , ici ,en france, nous suivons vos traces,et je pense que nous serons moins rebelles que chez vous , quel dommage, et si même les peuples pouvaient s'unir, seul un rapport de forces peu inverser cette situation de guerre économique,bonne soirée a vous , là bas en grèce

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...