samedi 24 décembre 2011

Sur la corde raide



C'est notre grand moment des tempêtes pélagiques. Vents tournants, sirocco et blizzard à volonté. Ailleurs la neige, du mont Olympe et jusqu'aux montagnes de Sparte. Il faut quitter la ville pour en prendre vraiment toute la mesure. Tenir tête au général hiver et combattre le régime des colonels banquiers. Est-ce encore possible ?



* Photo de couverture: Cap vers le Sud

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...