mercredi 7 décembre 2011

Le 52% et le dollar de Thésée



Tard dans la nuit d'hier, la majorité Papadémique a adopté le budget 2012. Sans mélodrames et encore en euros. Sur 299 députés présents, la feuille de route du banquier a obtenu 258 voix, un vrai conseil d'administration, bravo. Une simple formalité stalinienne pour les coalisés Mémorandiens, comme on surnomme souvent ce gouvernement d'opérette, orchestré par la Troïka et dirigé par le duo Merkozien avec une cacophonie, désormais si audible. Décidément, la partition du “triple A” perd ses notes.

4 commentaires

ledif trocas a dit…

Μην κλαις και μη λυπάσαι που βραδιάζει
εμείς που ζήσαμε φτωχοί
του κόσμου η βροχή δε μας πειράζει
εμείς που ζούμε μοναχοί
Τα σπίτια είναι χαμηλά
σαν έρημοι στρατώνες
τα καλοκαίρια μας μικρά
κι ατέλειωτοι οι χειμώνες...

ledif trocas a dit…

passionnant votre article
j'écris souvent sur la Grèce, mais avec moins de talent que vous sur
http://www.mopopopo.canalblog.com
φιλικά

Anonyme a dit…

Merci pour cet article !

Je témoigne également avec les moyens du bord sur ce site que j'ai créé récemment : http://www.okeanews.fr

Okeanos

PierreM a dit…

Pour comparaison, le budget approximatif de la France: dépenses 300 Mds, dont 50 d'intérets, recettes 200 Mds, cela avec une population 6 fois plus nombreuse.

Enregistrer un commentaire

L'équipe de "greek crisis" respecte toutes les opinions, mais se
réserve le droit de ne pas publier des commentaires offensifs...