vendredi 18 octobre 2019

On vient de loin



On vient sûrement de loin. Cela dit, tout le monde se demande où l’on va, semaine après semaine, jour après jour. Sous ces ultimes rayons de l’été, les plages du Péloponnèse sont désormais vides; fin de partie. Les restaurateurs feront leurs comptes, et les politiciens exécuteront alors les nôtres. En dépit de la propagande des médias au sujet “des premiers 100 jours au pouvoir réussis” pour les marionnettes Mitsotakiennes, la mayonnaise ne prend pas vraiment, et il y a de quoi... en ce pays, autant béni des dieux et convoité par les Puissances, plutôt obscures.

jeudi 17 octobre 2019

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


dimanche 13 octobre 2019

L'hiver migratoire



L’hiver européen, le vrai, c’est pour bientôt; mais c’est déjà le temps des gangsters. Gangsters de toute sorte, trafiquants, canailles et autres passants à travers le système paramilitaire financier, canailles et autres passeurs, ONUsiens comme ONGistes impliqués dans l’invasion migratoire en cours si bien organisée, ceux-là mêmes qui incarnent l’ultime composante consubstantielle au même système paramilitaire. Le tout, dans une guerre hybride et par ailleurs totale, la prétendue “climatologie ultime” comprise. Guerre hybride, autrement dit relevant d’abord du domaine de l’hybris, démesure et du reste viol des réalités existantes: anthropologiques, symboliques, éthiques comme ethniques.

samedi 5 octobre 2019

Patridognosie



Pluie, grêle, et vent. Dans les campagnes grecques, on prépare déjà l’hiver. Visiblement et partout ailleurs, l’ordre du monde s’avère autant brouillé qu’à Athènes. Les rythmes sont certes plus lents, comme à Tríkala, en région de Thessalie, chef-lieu de l’ex-département homonyme, division territoriale supprimée en 2010, comme l’ensemble des départements, “reforme oblige” sous la Troïka. Entre plaines et sommets à travers une ruralité jadis stratégique, cette réalité des terroirs aux apparences paisibles, et qui retrouve parfois ses sources dans l’histoire. Visions locales.

lundi 30 septembre 2019

Barbaries éoliennes



La barbarie domine, elle s’érige même en “art”. Au pays muté en territoire, les pseudo-événements arrangés par ceux de la droite et gauche libérales-libertaires aux affaires, ceux qui dominent le paysage politique et culturel, courent alors les rues. Les élitocrates du totalitarisme rampant usent des leurs comme ils abusent des leurres. Un certain peuple y participe certes. Flou... soi-disant artistique!

mercredi 25 septembre 2019

Notre seul Roi !



On cherche parfois l’histoire ou le mythe aux bons endroits. Par exemple à Asíni, Asiné, citadelle située en Argolide, non loin de Nauplie, avec son acropole côtière mycénienne qui a été fouillée par l’archéologue Suédois Axel W. Persson entre 1922 et 1930. Mais surtout un peu plus tard, lorsque Yórgos Seféris composera entre 1938 et 1940 son poème “Le Roi d’Asiné”, donnant encore matière à l'éphémère de l'existence humaine, à la peur qu’à la fin de la vie il ne reste plus rien de l’action d’un homme, ni de ses pensées et encore moins de ses sentiments, plus rien de sa personnalité pourtant méticuleusement façonnée.

samedi 21 septembre 2019

L’âme perdue



Pluie et grêle. L’automne frappe aux portes... du pays sans frontières. On y déguste encore certes ses fruits de saison ; disons qu’entre le raisin et le soi-disant nouveau gouvernement, le choix semble plutôt évident. Pourtant, la propagande des médias nous apprend que la “gouvernance Mitsotákis est très largement populaire”, donc... tout va bien.