Greek Crisis

mardi 30 novembre 2021

La liberté et la mort



La tyrannie a rarement des limites. Fin novembre, début décembre c’est la saison de la première neige et en cette année 2021, autant visiblement celle de la dernière liberté. Depuis Athènes mardi 30 novembre, la tyrannie des marionnettes locales vient de décréter le vaccin... obligatoire pour ceux qui dans l’ancien pays de Zeus, ont soixante ans ou plus. C’est le sociopathe Mitsotákis en personne qui l’a annoncé. Ceux qui n’obéiront pas au dictat du Régime, seront alors punis d’une amende de 100€ par mois, et ce n’est que le début d’un processus lequel ira jusqu’à l’extermination, si rien ne l’arrête. Solution... finalisée.

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


vendredi 26 novembre 2021

Temps des récoltes



En ville de Tríkala, la tour de l’horloge à la forteresse byzantine reste fermée à la visite. Les raisons seraient “sanitaires”, c’est-à-dire épidémiques. On ferme boutique. En cette Thessalie profonde sous les Météores, les bonnes récoltes sont terminées, et l’on scrute alors l’horizon de l’incertain pour la suite. Historicité aussi terminale quant à l’autre récolte, celle justement de la propagande officielle. Signes des temps, parmi les plus idiots des bouffons officiels, il y a dès lors ceux qui admettent ouvertement... l’étendu de la combine.

mercredi 24 novembre 2021

Le viol et le vaccin



Pluie battante, historicité mouillée, dyspraxie ontologique. Les boutiques sont désertées, les cafés restent à moitié remplis, et les non-vaccinés du pays réel ; quand ils dégustent encore leur café hors domicile, c’est sous la pluie et dans un gobelet. Et souvent même, sous l’œil de la Police prétorienne, laquelle veille au bon fonctionnement de l’Apartheid vacciniste, imposé et sitôt applaudi par tous ceux ayant prétendument et toujours prôné la mixité partout. Puis, les... “bonnes âmes” de tous les pays, réunies et surtout adaptables, ont alors suivi.

dimanche 21 novembre 2021

Prendre de la hauteur



Semaine passée, encore plongée dans l’Hybris. L’idiotie règne, c’était couru d’avance. L’inhabité de service, dans son allocution du jeudi soir, a cru serrer la vis... sur le cercueil du pays. Les Gauleiter de son espèce ont en ce moment des sueurs froides. Le cahier de charge, le leur, n’est pas exécuté jusqu’au bout comme prévu, et d’ailleurs, il ne le sera jamais.

mercredi 17 novembre 2021

Le silence des agneaux



Thessalie occidentale, mardi 16 novembre. Sous une pluie fine le café du moment est amer, voire rare à trouver durant cette journée d’action des professionnels de la restauration. Pratiquement tous les restaurants et les cafés du pays sont fermés en signe de protestation. L’exclusion totale des non-vaccinés des terrasses a fait débordé le vase... déjà cassé. Trop tard, diraient peut-être certains sous les célèbres Météores.

samedi 13 novembre 2021

Entre chèvres et choux



Sous les Météores, on restaure les vieux ponts du 15ème siècle. Les petites matinées sont désormais frisquettes et quant à l’aube, elle est rouge. Belles couleurs pour un si bas monde. Le Régime aux sujets amoindris se durcit ; en fin de cette semaine, une nouvelle loi totalitaire adoptée par le Parlement des vomissures agglomérées, entend interdire par la punition, toute voie divergente sur Internet, mettant en danger la doxa “sanitaire” des autorités. C’est sans doute le général Hiver qui le veut.

mardi 9 novembre 2021

Mauvais coton



En Thessalie comme en Afrique, le coton est considéré comme “l’or blanc” de l’agriculture locale ou régionale. C’est d’ailleurs en ce moment même le temps de sa récolte, si possible avant la pluie qui revient bientôt cette semaine. Tâche souvent accomplie en fin de journée, c’est autant l’occasion d’une rare sociabilité retrouvée et en plein air. Vu le contexte actuel, on en sort ragaillardi. Pour une fois... on ne file pas du mauvais coton.

dimanche 7 novembre 2021

À la portée du tangible



Été indien qui ne durera pas. Déjà, les nouvelles mesures du Régime sont appliquées dès samedi matin au 6 novembre. Pass dit sanitaire partout, sauf pour acheter de la nourriture, se rendre en pharmacie et prier du côté de l’église, si possible officielle, schismatique et... satanisée. C’est la fin du cercle de la Crucifixion... deux mille ans plus tard. Certains prétendent que c’est le passage à l’ère du Verseau, d’autres bien plus nombreux, versent dans l’apathie qui devient plutôt la norme. Et pourtant.

mercredi 3 novembre 2021

Passe à la grecque



Drôle d’automne. Attendre par exemple toute l'année que nos grenades fraîches et juteuses mûrissent, sauf qu’elles commencent soudainement à se fendre juste avant la récolte. Sous les Météores c’est aussi de saison. Tout comme dans l’affaire des médecins des plateaux télévisés, ceux de la Commission officielle en visite dans notre si belle région, aux frais payés par Big Pharma... quand la grenade a tout de même carrément éclaté.