samedi 16 mars 2019

Printemps du peuple



Appareillages depuis le Pirée. Le grand port, ses bistrots visiblement peu fréquentés en semaine, ceux qui pêchent et rarement, ceux qui s’y baignent déjà. Entre grisaille passagère et beau temps qui s’installe sans surprise, les discussions ont de quoi alimenter les truismes et les faux débats faute de mieux. Très exactement comme en politique. Élections prochaines et multiples obligent, les partis s’y préparent. Leurs candidats, un ramassis d’amoralistes et d’arrivistes, alors tous répugnants mandataires des Folamour planétaires.

vendredi 15 mars 2019

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


mardi 12 mars 2019

Dame-Carême



Lundi 11 mars, Lundi Pur. Week-end prolongé pour certains, mais surtout début du Carême. C’est la période de “Sarakostí”, littéralement celle des quarante jours de Carême avant Pâques, la plus grande fête de l’Orthodoxie comme du Christianisme oriental. Lundi donc Pur, jour du pain azyme, celui que l’on nomme “lagána” depuis l’Antiquité, table de la seule gastronomie issue de la mer, journée également où de coutume, petits et grands iront faire voler leurs cerfs-volants comme à Athènes sous l’Acropole.

samedi 9 mars 2019

Les limites de l’âme



Printemps enfin. Week-end prolongé pour cause de Carnaval et de Lundi Pur, moment inaugural du carême orthodoxe en ce 11 mars. Il est de tradition en Grèce de déguster les plats de la mer comme on aime les nommer. Surtout, c’est la première échappée alors massive pour les habitants des grandes villes. Les Athéniens quittent la ville par milliers, la classe moyenne ramenée à 30% de la population ne se laissera pas abattre... sans fête. Enfin, remâcher sur la politique c’est que du temps perdu parfois aux yeux des Grecs. Ce qui compte cette semaine, c’est reprendre goût aux choses, à certaines choses en tout cas. Le pays réel de promenoir en promenoir, unique Printemps du peuple.

jeudi 28 février 2019

Oh my Greece



Météo changeante, temporalité contemporaine. La Grèce continentale sous la neige, Athènes sous la tempête, d’importants dégâts en Crète. Ponts coupés, villages en partie engloutis sous les eaux et par la boue, véhicules emportés, victimes humaines. “C’est grave certes mais c’est climatique”, me dit-il mon ami Sífis, il est Crétois. “Dans vingt ans, le droit de vote, le suffrage universel auront disparu au profit d’un vote obligatoirement censitaire. D’où d’ailleurs toute cette décadence programmée des dites démocraties occidentales, nos marionnettes grecques qui s’agitent dans le bocal, comme celles des autres. On ne prend plus de la hauteur, c’est terminé.” C’est... rassurant.

mercredi 20 février 2019

Choix politiques



Le pays se traîne dans son nouvel âge des extrêmes. Février entre soleil et tempête de neige, Februarus, des Romains, mois des morts consacré aux purifications. Un peu partout, candidats et partis louent en ce moment leurs QG et autres permanences de campagne. Européennes, puis très probablement législatives en vue, et surtout l’approche des élections municipales et régionales, tout ce... concentré démocratique c’est alors pour le mois de mai prochain. Scène vécue, un candidat aux municipales commande un café à emporter, il en profite pour saluer un par un tous les clients du café. Surprise générale et aussitôt embarras. Personne ne répond, février, mois des morts consacré aux purifications.

jeudi 14 février 2019

Un monde fini



Modèle anthropologique inédit. Les sociétés humaines, balancées comme elles sont, entre guerre hybride et paix abrupte n’ont guère le choix des moyens de leur destinée, si ce n’est qu’en changeant de paradigme. Mieux vaut tard que jamais. En attendant, les apparences se fissurent jour après jour, celles surtout servant à faire admettre l’épiphénomène de la normalité. Sous ces apparences, grecques par exemple, les ferrys attendent les futurs touristes, le Péloponnèse s’annonce comme d’emblée mythique, et déjà, depuis le pont de la vielle nationale, les visiteurs, entre autres chinois, photographient le Canal de Corinthe, ouvrage emblématique du siècle d’avant. Futur en vue.