dimanche 9 mai 2021

Greta Garbo et son mythe grec



Le pays se fait beau et propre. Les premiers touristes, bien rares il faut dire, ceux de l’incertaine saison 2021 sont déjà de la partie. Ils sont si heureux. Et même si les Grecs ne peuvent toujours pas se déplacer entre “leurs” régions ; sous le soleil, on fait mine d'oublier que les gouvernements actuels sont les derniers exécutants... de l’actuel Empire. Fort heureusement, si ce n’est que pour l’image à retenir, nos chalutiers prennent toujours le large après avoir réparé leurs filets. Du poisson, il y en a. Du moins pour certains, les journées restent rythmées par les mises à l'eau du chalut... car pour ce qui est du salut, mieux vaut ne pas en parler.

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


mercredi 5 mai 2021

Recette chilienne



Temps longs, surtout morts. Péloponnèse dit proche, aux instants actualisés sur la terrasse du bistrot du port. Au moment du deuxième café, les rescapés provisoires surgis depuis la grande ville ont tous embarqué pour le Pirée. La Pâque grecque est derrière nous, nouvelle Antiquité tardive sans Résurrection.

lundi 3 mai 2021

Cafés et enfin terrasses



Le ciel s’ouvre enfin un peu. Lundi 3 mai à 6 heures du matin, nous avons retrouvé les terrasses des cafés après six mois de fermeture. Le Régime a... très aimablement accordé à ses sujets, ce qui faisait partie intégrante des droits fondamentaux réellement existants il y a encore quelques mois. Seulement voilà, nous savourons nos moments si incertains... dès cette ouverture.

jeudi 29 avril 2021

Les douze Évangiles



Ligne droite en cette Semaine Sainte du monde Orthodoxe. Par les temps qui courent, la presse locale en Thessalie publie par exemple et pour se consoler, les photos des monastères des Météores, cette année sans les fidèles. Les clichés sont toujours remarquables... contrairement à notre dystopie. Depuis “son” Péloponnèse d’adoption, votre blog célébrera de son côté ce qui peut encore l’être ; dans la frugalité, sauf bien entendu... pour ce qui est de nos réflexions.

mardi 27 avril 2021

Feuilles mortes



Semaine Sainte, largement déchristianisée. Pourtant, dans ce pays on tente encore... le diable. Plus de dix mille policiers ont été mobilisés pour que les Athéniens ne puissent pas fêter leur Pâque au village, ce n’est pas rien. Et dans notre coin du Péloponnèse, nous avons vu ces citadins de la capitale originaires d’ici arriver par dizaines, déjà vers la fin de la semaine dernière. Belles couleurs, village natal pour certains et même quelques chèvres. Vieux monde... mais temps nouveaux.

samedi 24 avril 2021

Procession interdite



Fête chrétienne interdite, tradition tuée. La Pâque est la plus grande fête en Grèce ; chez les Orthodoxes on dit d’ailleurs Pâque au singulier et non pas Pâques, elle sera théoriquement fêtée cette année le 2 mai. Sauf que pour officiellement coller à l'heure de début du couvre-feu, en somme, soumise au calendrier du nouveau court siècle totalitaire, la messe de la Résurrection sera avancée à 21 heures au lieu de minuit, les Évangiles seront raccourcis tandis que la grande procession du Vendredi Saint demeure toujours et depuis 2020 en réalité, interdite.

mardi 20 avril 2021

La mer à boire



La vie reprend son cours... quand elle le peut. D’abord la jeune Psipsíka n’est plus. Emmenée par nos soins chez le vétérinaire de l’île de Poros ; il l’a réanimé une première fois samedi soir, mais elle est partie dimanche. “Croyez-moi, c’était irrécupérable”. Par contre Zóga, délivrée des grossesses et stérilisée a bien récupéré, au point de la libérer de sa case dès lundi après-midi au lieu de mardi matin. La vie, la mort, l’amour. Ainsi, de courte visite à Nauplie il y a quelques jours, ville tant prisée des voyageurs, si vivante il y a encore un an, nous avons parfaitement vu qu’à bien des égards, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même.

samedi 17 avril 2021

Appel urgent... du blog Greek Crisis



On pénètre parfois malgré nous, le noyau dur de l’existence. Vendredi, en fin d’après-midi, Psipsíka, petite âme du port parmi les autres chats adespotes des lieux... est venue mourir auprès de nous. C’est vrai que nous nous occupons dans la mesure du possible d’un bon nombre de chats ici... et c’est visiblement ce que Psipsíka, très malade a ressenti. En dépit des difficultés qui sont... les nôtres et même au-delà de l’étonnement de notre Mimi ou de notre Hermès, nous n’avons plus hésité une seule seconde.

jeudi 15 avril 2021

Des kapos... au goulag



Pendant l’hiver sous l’effet des tempêtes, les vagues et les éléments ont rétréci nos plages. Mais avant l’été que tout le monde attend, le moment de remanier leur sable pour lutter contre leur effacement, c’est bien maintenant. Plages à refaire et sable... humain plutôt mouvant.