Greek Crisis

samedi 25 juin 2022

Baignoires émaillées



Beau pays, vu de haut. Trézène et son mythe de Thésée, ses oranges, ses citrons et bientôt ses figues en cette côte nord de l'Argolide autant riche en monastères. Entre ciel, terre et mer, le plus souvent au bout de l’asphalte, leurs moines, hommes par définition solitaires, mènent ainsi cette vie essentiellement spirituelle et contemplative, ou en tout cas, ils l’essaient... suivis bien de près de leurs chats.

Donation - Appel mensuel


Merci de votre soutien !


mardi 21 juin 2022

Pays bradé



Sous le lustre de sa beauté touristique, les affaires courantes du pays continuent à être gérées par la clique. D’après l’actualité officielle, “la Grèce serait en phase d’attirer enfin les investisseurs”, en réalité... les rapaces. La tendance est lourde, tant le pays se vend de tous côtés. C’est la première fois depuis l’autre Occupation, celle des années 1940, que tant de biens publics et privés sont ainsi vendus et parfois bradés, en somme saisis, s’agissant surtout d’entreprises de toute sorte, sans oublier le foncier et l’immobilier. La terre ne ment pas... mais alors, elle se vend.

jeudi 16 juin 2022

Le temps de la litanie



Le temps, celui-là même qui tient de la litanie est presque révolu. La lune est pleine, à l’image du port de notre village, rempli en ce moment de voiliers de location. C’est, d’après les médias, “la saison du tourisme” ; mais encore là, celle de la Turquie, car au quotidien Ankara devient chaque jour plus agressive, et d’abord en mer Égée. Le pays grec attend alors “ses” événements toujours possibles, dissimulés comme souvent sous la table des calculs de la géopolitique et de la biopolitique réunies. L’époque des humbles se disloque, mais les notables locaux suivent toujours les Saintes icônes derrière nos popes vaccinistes et fiers de l’être. Dieu seul reconnaîtra les siens.

samedi 11 juin 2022

Lettre de Russie



Samedi 11 juin. Le jour est dédié aux défunts, c’est un “psychosávvato”, littéralement, “samedi des âmes”. Dans ce village du Péloponnèse, nos vieilles voisines ont préparé les traditionnels “kólliva” ; l’offrande principale de ceux qui visitent le cimetière ce samedi qui précède la Pentecôte, lundi prochain dans le monde orthodoxe. Et dans l’actualité... corps et âme encore tangible, Panagiotópoulos, ministrion à la Défense, a fini par entendre tout le mécontentement des militaires, étant donné que de nombreuses armes, missiles et blindés servant à la défense des îles grecques de l’Égée, ont été livrés à la Khazarie de Kiev. La tourmente, et pas que celle des âmes décidément. Nous y sommes.

jeudi 9 juin 2022

Delphes, au-delà du mythe !



Temps lourd. Les orages sont passés, même sur Delphes... et sur son oracle. Les employés municipaux peuvent alors nettoyer la boue accumulée près l’entrée principale du site ; car les touristes et leurs guides attendent déjà impatients sous le regard blasé des matous du célèbre sanctuaire de jadis. Tout y est, les explications, le mythe, l’histoire, ainsi que la mer d’oliviers qui s’étend jusqu’à la mer tout court. Tout y est, ou presque.

samedi 4 juin 2022

Guerre sacrée



Juin déjà en cette Grèce des promontoires. Telle Monemvasiá, la presqu’île rocheuse sous forme... de Gibraltar au large de la côte Est du Péloponnèse. Elle n’est désormais qu’un véritable musée figé de l’histoire de la région et du pays. Elle fut pourtant, l’un des grands centres commerciaux sous Constantinople, la Deuxième Rome hellénisée sur le déclin datant du XIIIe siècle. Sauf que par les temps qui courent, la Grèce n’est pas que ce musée figé et que nos touristes apprécient tant, sans trop comprendre ce que Byzance peut toujours signifier dans les mentalités d’ici, comme parfois d’ailleurs.

mardi 31 mai 2022

Saute qui peut... à Mycènes



Fin mai à Mycènes. Comme on le dit encore de nos jours, c’est le site à ne pas manquer. Et on ne le manque pas. L'affluence en ce mois de mai finissant est digne de l'été grec... qui n'est pas celui de Jacques Lacarrière, sauf peut-être pour nos chats et même chiens, animaux adespotes attitrés, voire, incontournables. Après-tout, dans ces années 1960 de Lacarrière et de Séféris, l’Ukraine était soviétique et le pétrole se vendait à la pompe sans la dramatisation actuelle. Sur notre greceautrement.fr nous avons autant le sens de l’humour.

jeudi 26 mai 2022

Nauplie et ses amours



Les Grecs prétendent que Nauplie, c’est leur ville des amoureux. C'est peut-être vrai après-tout, le tourisme en plus. En cette pour ainsi dire haute saison d’ailleurs soudaine, la belle cité d’Argolide est déjà fréquentée. On se souviendra seulement qu’elle fut entre 1827 et 1833, cette première et autant seule authentique capitale de la Grèce contemporaine. Nauplie en mai, à l'image alors d'Athènes. Car sous l'Acropole, nos touristes offrent ce spectacle digne d'un mois d'août, quand à Nauplie, les jeunes Allemands boivent leur bière assis... côté port devant Boúrtzi, l'îlot jadis fortifié.

samedi 21 mai 2022

Missolonghi, le sel de la vie



Missolónghi, petite ville d’Étolie n’était associée à aucun grand événement de l’Antiquité. Son nom, plutôt exotique pour les Européens, n’évoquait rien pour ceux qui parcouraient la Grèce comme Chateaubriand, le portrait du pays fait par Pausanias à la main. Car de nombreux scientifiques, archéologues, historiens, intellectuels, artistes, se sont rendus en Grèce en tant que voyageurs depuis la fin du XVIIIe siècle et ont découvert, sur les traces de Pausanias, le pays, sa culture... et même certaines de ses “surprises”. De nos jours, la ville de Missolónghi demeure connue pour sa lagune, ses salines ; et enfin, pour sa production halieutique, dont d’une variante locale de caviar à la grecque.